La bibliothèque sera exceptionnellement fermée le LUNDI 14 AOÛT!

mardi 29 novembre 2011

Rencontre avec Lionel Olivier à la bib!

La bibliothèque de Saint-Georges a le plaisir d'accueillir Lionel Olivier

le mercredi 14 décembre
à partir de 14h



Lors de cette rencontre exceptionnelle, il nous parlera de son roman se déroulant à Auxerre, Du sang sur la plume, et vous aurez l'occasion de lui poser toutes les questions que vous souhaiterez sur son métier d'écrivain et sur l'écriture d'un polar.
Une séance de dédicaces poursuivra cette rencontre privilégiée.
Une occasion à ne pas manquer!

Voici un article de l'Yonne Républicaine pour faire un peu mieux connaissance avant la rencontre pour de vrai.

Notez bien le rendez-vous! :-)

Un livre, une pièce

Alfredo Arias est sur les planches pour quelques jours encore (au Théâtre du Rond-Point à Paris) pour un numéro d'acteur assez étonnant. Il y joue Truismes tout droit sorti du roman de Marie Darrieussecq.
Une occasion de le relire?!


8ème prix Plaisirs de lire... la suite!

La semaine dernière nous vous donnions la liste des ouvrages concernant les 6ème-5ème, pour le grand concours Plaisirs de lire auquel la bibliothèque est associé.

Voici donc aujourd'hui la liste des titres sélectionnés pour les collégiens des classes de 4ème et 3ème:



BLONDEL Jean-Philippe : Blog
BOTTERO Pierre : Le Chant du troll
CONDIE Ally : Promise 1
GLEITZMAN Morris : Un Jour
HASSAN Yaël : Libérer Rahia
KEY Watt : Alabama moon
LETHIELLEUX Maud : Tout près le bout du monde
MOURLEVAT Jean-Claude : Terrienne
O'BRIEN Caragh : Rebelle (Birth marked. 1)
PEARSON Mary E. : Jenna Fox, pour toujours
VANTAL Anne : Peine maximale
WOLF Joan M. : Ils m'ont appelée Éva

Ethan Hawke à l'honneur


L'actualité d'Ethan Hawke, c'est la sortie au ciné du film de Pawel Pawlikowski, inspiré du livre (que vous pourrez emprunter à la bib)
 


La Femme du Ve de Douglas Kennedy (petit rappel: son dernier roman Cet instant-là a été gratifié de 3 sourires par notre Comité de lecture)








Ethan Hawke a également les honneurs d'un bel article dans Télérama.
Article que vous pourrez lire également à la bib, bien sûr! 

Et vous retrouvez aussi différentes étapes de la carrière de cet acteur américain, au parcours quelque peu atypique, dans ces films que nous vous proposons en DVD :
Le Cercle des poètes disparus , Explorers , Lord of war , Bienvenue à Gattaca

L'enfant de la neige - Henri Gougaud


Au milieu du XIIIe siècle, Jaufré, enfant trouvé et élevé par Aymar, prieur du couvent de Pamiers, revient par hasard dans le village de sa jeunesse après 5 ans d'absence. Devenu troubadour, il retrouve sa vieille nourrice, ses amis, son maître luthier et le moine copiste enlumineur. Ce retour sera pour lui l'occasion de dissiper le mystère de ses origines, de découvrir le vrai visage d'Aymar et de rencontrer l'amour auprès d'une servante d'auberge, elle aussi sans vraie famille.

Parcours initiatique, roman d'amour, évocation de la vie médiévale avec les troubadours, les moines austères ou truculents, les atrocités de l'Inquisition, c'est un ouvrage agréable et facile à lire avec des rebondissements, des portraits savoureux, ce qui confirme le talent de conteur d'Henri Gougaud.

____________________

Vous pourrez trouver une dizaine d'ouvrages d'Henri Gougaud à la bib, voici la petite sélection que nous vous conseillons:

  

mardi 22 novembre 2011

Le 8ème Prix Plaisirs de lire est lancé !

La bibliothèque de Saint-Georges est associée au 8ème prix Plaisirs de lire!


L’Association Plaisirs de Lire et les documentalistes de l’Yonne  proposent d’élire le (ou les) meilleur(s) roman(s) pour adolescents, choisis parmi la production récente.
Le principe est simple: il suffit de donner une note entre 0 et 20 (nombre entier) aux livres lus (au moins 3)parmi les titres sélectionnés. Les résultats doivent parvenir à la Bibliothèque municipale d’Auxerre au plus tard le samedi 12 Mai 2012. Les 3 titres arrivant en tête dans chaque liste feront l’objet d’un débat littéraire mené par les jeunes, ou par leurs représentants le samedi 02 juin 2012, à 10 h,  à la Maison de Quartier des Piedalloues, à Auxerre.
A l’issue de ce débat, un vote final permettra d’élire le meilleur titre dans chaque catégorie. Après l’annonce officielle des résultats, les jeunes dont les bulletins auront été tirés au sort parmi les participants recevront des livres. La matinée se terminera par le verre de l’amitié.

Voici la liste des titres sélectionnés pour les collégiens des classes de 6ème et 5ème. (La semaine prochaine nous vous donnerons la liste pour les plus grands)
Evidemment, ils sont tous à la bib.

CADIER Florence : Je ne t'oublierai jamais
DESPLECHIN Marie : La Belle Adèle
GALLEGO GARCIA Laura : L'Impératrice des éthérés
JAOUI Sylvaine : Fort comme Ulysse
LOWRY Lois : Passeuse de rêves
MORPURGO Michael : Loin de la ville en flammes
PELISSIER Mona : L'Enfant des chevaux
SAINT CHAMAS E. et B. : Le Collectionneur (Strom. 1)
TAMAILLON Stéphane : Kroko                   
THIOLLIER Anne : Miettes de lettres
ZÖLLER Elisabeth : Anton.

Vous attendent aussi...


Le cas Sneijder de Jean-Paul Dubois

Cet instant-là de Douglas Kennedy


Les vaches de Staline de Sofi Oksanen 

Prix Interallié 2011


Parmi les prestigieux prix littéraires de l'automne, il en restait encore un à attribuer, c'est donc chose faite!
Le prix Interallié 2001 est donc allé à Tout, tout de suite de Morgan Sportès... en rayon à la bib depuis quelques mois déjà!

Une envie de polar?... Passez nous voir!

 




Sous la glace de Louise Penny

(et si vous aimez, essayez aussi son Nature morte)







Betty d'Arnaldur Indridason

(qui vous donnera peut-être envie de tenter sa Rivière noire)



 




Cyanure de Camilla Läckberg







Glacé de Bernard Minier

Veuf - Jean-Louis Fournier







L'auteur vient de perdre sa femme Sylvie. Il évoque avec beaucoup d'émotion, d'humour et de tendresse, des souvenirs, des anecdotes, sa vie avec elle et maintenant la vie sans elle.

Malgré sa tristesse, l'auteur garde son ton ironique et tendre.

Récit simple (phrases courtes), plein de sensibilité, qui, malgré le sujet, reste facile à lire.

_________________________

Du même auteur, vous trouverez aussi à la bibliothèque:

J'irai pas en enfer
Je vais t'apprendre la politesse..
Le Petit Meaulnes
Mon dernier cheveu noir : Avec quelques conseils aux anciens jeunes
Mouchons nos morveux : Conseils aux parents qui ne veulent plus se laisser marcher sur les pieds
Où on va, papa

mardi 15 novembre 2011

"... je vais écrire encore. Il n'y a pas d'autre sort pour moi."


Colette! Encore? Toujours!
Curieuse, maligne, gourmande, elle tenta maintes fois d'échapper à l'écriture, comme on tente de contourner son destin, mais le papier bleu l'attendait, inexorablement.

Retrouvez-la, bien sûr au Musée Colette de Saint-Sauveur, tout au long de l'année.
Et aussi, jusqu'au 8 janvier, au Cellier de l'Abbaye Saint-Germain, à Auxerre, pour cette expo qui a pour titre cette phrase douloureuse et belle: "Colette... Je vais écrire encore. Il n'y a pas d'autre sort pour moi."

Bien évidemment, son sort, pour le connaître vraiment, il faut lire son oeuvre... ou ses biographes.
Et pour ça, la bib est là!

John Butler Trio - Live at Red Rocks

Si vous n'étiez pas dans le Colorado en juin 2010, vous les aurez peut-être vus et entendus en concert à Auxerre. Non?... Alors retrouvez-les tranquillement à la maison, en CD (2!) et DVD!

Cézanne, le parisien.


Cézanne et Paris: c'est le thème d'une belle expo au Musée du Luxembourg, visible jusqu'à fin février. Tous les détails pratiques sont ici.
C'est l'une des expos-événements de la rentrée à en croire les amateurs et Télérama (lire ici ou à la bib).

Cézanne et la bib: c'est tout ça, pour les grands et les plus petits:
 Le Petit Léonard : Cézanne à Paris
 Cézanne par lui-même
 Cézanne
 Les Secret d'Illan

Sanctuaire du coeur - Duong Thu Huong


Roman dont l’intrigue se déroule au Vietnam, après les guerres que ce pays a connues tant avec le corps expéditionnaire français qu'avec les marines américains. Les chefs de guerre ont vieilli et le régime s’adoucit, la doctrine est moins stricte.

C’est la vie d’une famille avec ses différentes structures et interférences que nous vivons là. Grosso modo, c’est la vie d’un jeune garçon et de sa famille, père, mère et relations.
Le fils s’enfuit de chez lui avec un camarade et va mener une vie aventureuse dans une migration à travers le Vietnam. Pourquoi cette fugue ? Nous l’apprenons plus tard dans le récit, mais déjà nous voyons que la mère, complètement perdue, appelle sa petite cousine avec qui elle a été élevée et qui a été la dominante.
Le père parait absent et les recherches continuent. Il y a de nombreux flash back qui nous feront comprendre le pourquoi de cette fugue, les conséquences dans la vie de ce garçon, très beau et séduisant, qui devient un gigolo pour vivre mais reste conscient de l’échec de cette vie. Ce sont toutes sortes d’aventures parfois heureuses souvent très tristes.

J’ai beaucoup aimé ce roman, bien composé qui nous permet petit à petit de comprendre le pourquoi et le comment de la vie des 2 responsables de cette épreuve qui, espérons-le, se terminera, on le devine, par une réconciliation.

___________________

Du même auteur, nous vous proposons aussi:

Au zénith
Itinéraire d'enfance
Terre des oublis

Un certain mois d'avril à Adana - Daniel Arsand



C'est un roman qui s'appuie sur des faits historiques sans être un roman historique.
Nous sommes en avril 1909 dans la ville d'Adana en Cilicie au sud de la Turquie quelques jours avant le massacre des Arméniens par les Turcs.

Au début du roman, par une multitude de petits chapitres nous découvrons le petit peuple arménien de cette prospère plaine du Sud-Est : Atom Papazian, le joaillier, et toute sa famille ainsi que son neveu, Vahan, en fuite de Constantinople pour avoir trahi ses amis révolutionnaires ; le poète Diran Mélikian, qui préfère chanter le bleu du ciel et la beauté des fleurs plutôt que le bruissement des fureurs à venir ; Hovhannès, fils unique de Garinée et apprenti menuisier. La vie s'écoule au début sans heurs et nous voyons tous ces personnages évoluer dans la ville ; les vies s'entrecroisent. Et nous saisissons par leurs perceptions, leurs analyses de la situation ce qui se prépare et avec eux nous entrevoyons les rivalités politiques et de pouvoir, le climat de haine entre chrétiens et musulmans qui commence à poindre. Nous sentons petit à petit l'atmosphère se charger de conflits à venir. Parfois les rivalités entre Arméniens et Turcs naissent de rumeurs, parfois de faits réels comme le viol de l'apprenti menuisier par une bande de brutes, et qui réclame justice sous les ricanements, parfois de deux jeunes qui s'aiment, mais le jeune homme est Turc et la jeune fille Arménienne, une honte pour les deux familles. Ces deux jeunes amoureux connaissent alors la bastonnade et la réclusion pour avoir frayé hors de leur communauté. Bref, la tension monte et Daniel Arsand sait faire durer le suspense, si j'ose dire, jusqu'à l'inéluctable. L'on se prend à espérer avec les protagonistes, dans une forme d'empathie, qu'ils vont s'en sortir, qu'ils arriveront à fuir, à survivre au massacre…
Certains y arriveront et c'est sur ces mémoires que l'auteur s'appuie pour nous raconter d'indicible.

C'est un roman très fort qui ne peut laisser le lecteur indifférent. Quelques scènes sont difficilement soutenables mais l'écriture de Daniel Arsand sait rester digne dans l’outrance comme dans la sobriété. L'auteur grâce à son écriture poétique, lyrique même, au rythme oriental, nous ensorcelle, nous rends fiévreux, et nous ne pouvons lâcher ce livre une fois commencé.

On parle du BibBlog dans le journal!

Dans son édition du week-end datée du 12 novembre, L'Yonne républicaine a mis le BibBlog à l'honneur.
Merci à Martine Moretti qui a rédigé cet article et bienvenue à tous ceux qui viennent nous découvrir par ce chemin-là!

Nous voilà dans le journal!

mardi 8 novembre 2011

Soirée lecture le 17 novembre.

Nous vous invitons à venir redécouvrir la magie des lectures à haute voix, avec des textes de Mérimée, Maupassant, Flaubert et Gaston Coutet, lus par deux experts de l'art de lire que sont Florence Monvaillier et Sylvain Lucquin.
Ce sera le jeudi 17 novembre à 20h30, à la bibliothèque.
Comme d'habitude, c'est gratuit.
Venez nombreux!

Le Clézio au Louvre

Non, notre Nobel de littérature, J.M.G Le Clézio, n'est pas encore encadré, mais il est de retour en force dans l'actualité!
D'abord avec un nouvel ouvrage, un recueil de nouvelles intitulé Histoire du pied et autres fantaisies (nous aurons s'en doute l'occasion d'en reparler).

Et du 3 novembre au 6 février, il est l'invité du Musée du Louvre, pour une exposition carte blanche et toute une série de conférences, colloques et autres projections. Détails de la programmation: ici.

C'est bien sûr un biais passionnant pour mieux découvrir un artiste et c'est cet aspect que vous pourrez aussi poursuivre grâce à un entretien qu'il a accordé à Télérama. C'est ici et aussi à la bib.

Les prix littéraires 2011

Comme il est de saison, les prix littéraires sont tombés en cascade ces derniers jours.


Voici tous ceux que vous trouverez à la bibliothèque:


Grand Prix de l'Académie française: Sorj Chalandon pour Retour à Killybegs.

Prix Goncourt: Alexis Jenni pour L'art français de la guerre.
Prix Goncourt des lycéens: Carole Martinez pour Du domaine des murmures.

Prix Renaudot: Emmanuel Carrère pour Limonov.

Prix Médicis étranger (à l'hunanimité): David Grossman pour Une femme fuyant l'annonce.
Prix Médicis essai: Sylvain Tesson pour Dans les forêts de Sibérie.

Prix Femina: Simon Liberati pour Jane Mansfield 1967.
Prix Femina étranger: Francisco Glodman pour Dire son nom.

Prix des lecteurs France Télévisions: Delphine de Vigan pour Rien ne s'oppose à la nuit.

Room - Emma Donoghue



  !! Coup de coeur du Comité !!              

L’histoire : Il est préférable de la découvrir… (sans lire la 4ème de couverture !)

Jack, le narrateur de Room a cinq ans. Il est  vif et intelligent, précoce et doué d’une grande imagination… Sa meilleure amie est Dora (l’Exploratrice), personnage d’un dessin animé qu’il aime regarder à la télévision. Pourtant, Jack ne sait rien, ou presque, du monde extérieur.
Mais, maintenant qu’il a cinq ans, Jack pose de plus en plus de questions sur Dehors…
 
Au début du roman, on peut trouver naïf et enfantin le langage et les descriptions mais, très vite, on veut comprendre la situation et connaître son dénouement.
Room raconte aussi avec beaucoup de finesse et de psychologie l’extraordinaire lien qui unit Jack et sa mère. 

C’est un roman prenant, souvent émouvant, sans jamais être larmoyant, ni glauque.
Sur un sujet dramatique, l'auteur réussit à rendre les personnages attachants, admirables, sans jamais nous entraîner dans un voyeurisme malsain. C'est là tout l'art de la fiction magistralement conduite. A noter d'ailleurs les remarquables passages sur la manipulation de la médiatisation,  le rôle des médecins et encore les références littéraires…

Un roman inoubliable et très bien écrit.

L'appât - José Carlos Somoza



Pour capturer les plus insaisissables psychopathes, la police madrilène utilise une méthode pour le moins inédite. Des jeunes femmes, des hommes, des enfants sont formés pour découvrir le plus rapidement possible la manière dont l'adversaire peut être désarmé psychologiquement en lui offrant l'image de ce qui satisfera le mieux ses désirs les plus profonds programmés et inscrits dans ses gênes. Il se trouve ainsi dans un tel état d'orgasme que sa volonté de
tuer est anéantie. C'est le rôle des appâts et de la technique du "masque". Mais le jeu est dangereux.
Pour retrouver sa soeur qu'elle croit prisonnière du sérial killer surnommé le Spectateur, Diana Blanco, le meilleur appât de la police, va tout tenter. Mais les plus coupables ne sont peut-être pas ceux qu'elle croit.
L'auteur - comme dans Clara et la pénombre - joue de façon perverse avec le corps de la femme. Certaines scènes sont difficilement soutenables.
Mais quelle imagination, quel sens de l'intrigue, quel art du suspense, des rebondissements et des coups de théâtre! (jusqu'à la dernière page!) Et le théâtre est justement omniprésent dans le roman, tant dans le jeu de masque proposé par les appâts que dans les références constantes à l'oeuvre de Shakespeare, inspirateur de la technique inaugurée par la police de Madrid.


Le rabaissement - Philippe Roth



Descente aux enfers en 3 actes.
Simon Axler, 65 ans, acteur renommé de théâtre, se retrouve dans l'incapacité de jouer, paralysé dès qu'il doit prononcer une réplique. Suivent une crise dépressive, un séjour en hôpital psychiâtrique, le départ de sa femme, le doute sur soi, la solitude.
Acte II. Il rencontre Pegeen, lesbienne désirant devenir hétéro et qui lui fait retrouver le goût de vivre et les plaisirs du sexe. Elle va l'entraîner dans le vertige d'un érotisme débridé.
Acte III. Au moment où il rêve de retourner sur scène et même de devenir père, Pegeen le quitte brutalement. Que lui reste-t-il après l'échec professionnel, sentimental, sexuel? Rien, sinon le suicide, joué comme l'ultime scène d'une pièce de théâtre par un acteur autrefois adulé. Magnifique séquence finale en écho avec La Mouette de Tchékov.

Comme dans Un homme, Ph. Roth réduit l'existence à une suite d'échecs que tous les divertissements inventés par les hommes (particulièrement l'érotisme) ne parviennent pas à faire supporter.
Une écriture sobre et lucide, un pessimisme absolu, un très beau roman.
____________________
Dans même auteur, nous avons aussi à la bib:

Exit le fantôme

Indignation

La Bête qui meurt

La Tache

Le Complot contre l'Amérique

Un Homme