La bibliothèque sera exceptionnellement fermée le LUNDI 14 AOÛT!

mardi 21 août 2012

De retour le 4 septembre...

Le BibBlog fera une petite pause la semaine prochaine.
On se retrouvera donc pour la rentrée, le 4 septembre! ;-)


Premier rendez-vous de la saison: le 12 septembre!

Spectacle pour les tout petits:  
Sous le toit de mes doigts.
Mercredi 12 septembre
à 15h30
à la bibliothèque



Vous vous souvenez peut-être qu'en février dernier Françoise BOBE, auteur s'adressant avec succès au très jeune public, était déjà venue à la bibliothèque pour une rencontre avec deux classes de CP.

L'aventure continue donc entre Françoise et la bib, puisqu'elle revient à nouveau entre nos murs; mais cette fois pour un spectacle de petites histoires de son cru mimées pour nos bébés-lecteurs (de 1 à 5 ans).

A l'issue de la représentation, vous pourrez échanger quelques mots avec l'auteur-interprète lors d'une séance de dédicaces de ses ouvrages.
Retenez bien la date: le 12 septembre!



Rossini: Arias & Overtures - Max Emanuel Cencic (CD)




Max Emanuel Cencic est un chanteur peu banal. Et qui ose!
Et c'était bien sûr le cas avec ce CD tout Rossini enregistré en 2006. Lui, que l'on attend davantage dans Haendel ou Vivaldi (et Monteverdi! Il nous l'a démontré en campant un Néron exceptionnel dans "Le couronnement de Poppée" à l'Opéra de Dijon la saison dernière. Absolument éblouissant autant vocalement que scéniquement!), se lançait dans le 'Bel canto', celui réservé aux chanteuses, aux mezzo-sopranos ou aux contraltos et à l'agilité diabolique. Nous ne sommes pas ici dans des rôles écrits pour des castrats que des contre-ténors d'aujourd'hui s'accaparent en nous vendant une "voix d'ange". Nous sommes ici dans le sexué, si je puis dire. Des rôles d'homme, mais chantés par des femmes, avec toute la richesse des couleurs de leur tessiture. Et c'est le défi que tente au disque et réussit magnifiquement Cencic. Un contre-ténor que l'on croirait mezzo-soprano, avec cette assise dans la voix, cette plénitude vocale nécessaire à la sensualité de Rossini, loin des voix de tête étriquée et séraphique, mais au contraire charnelle et pleine!
A découvrir ou redécouvrir!

Caroline V.

Que du naturel!

La Terre, les crottes, les grenouilles... rien que du naturel! ;-)

Un petit échantillonnage des nouveautés en "documentaire jeunesse":

Instructif, ludique et de très belles photos en prime!



mardi 14 août 2012

Alexis ou Le traité du vain combat - Marguerite Yourcenar

C'est l'Alexis de Yourcenar que nous vous proposons, mais à appréhender d'une manière un peu différente, puisqu'il s'agit d'un texte lu. 
En roulant sur le chemin des vacances ou du travail, en jardinant ou en fignolant une quelconque tâche ménagère pourquoi ne pas profiter aussi de ce temps pour entendre un beau texte? Et un "Coup de coeur" qui plus est!




Présentation de l'éditeur:
"Comme tous les héros de Marguerite Yourcenar, Alexis s'interroge pour mieux comprendre le monde et mieux se comprendre lui-même. Il cherche à sortir d'une situation fausse qui est l'échec de son mariage. Une longue lettre forme tout le récit où il prend sa femme à témoin du vain combat qu'il a mené contre son penchant naturel et sa vocation véritable.
Alexis est le premier roman de Marguerite Yourcenar et a révélé son grand talent d'écrivain."



Le magnifique texte de Marguerite Yourcenar est admirablement bien servi par Didier Sandre. Le talent d'un tel narrateur ne peut que nous encourager à découvrir, ou redécouvrir, des ouvrages d'auteur de cette qualité que l'on aborderait peut-être a priori avec quelque appréhension.
bibliocat.


En attendant les Bidochon

Si vous êtes lecteur de l'Yonne Républicaine, vous avez pu découvrir chaque jour de votre été une nouvelle planche du prochain album de Binet qui sortira en octobre. 

Petit cadeau du BibBlog, le projet de couverture du 21e épisode des Bidochon:




Et une interview fort intéressante de Christian Binet qui parle de son nouvel album Les Bidochon sauvent la planète, de son travail, de la trentaine d'années passée à faire vivre ses personnages, etc.



Et que diriez-vous d'une petite piqûre de rappel? 
A la bib nous avons toute la série des Bidochons, du n°1 au n°20. Replongez-y-vous en attendant le 21!




Les revues: 5. Politique, économie et société

Pour terminer la présentation des revues que nous mettons à votre disposition, voici du sérieux!
Mais pas trop tout de même, c'est l'été. Les grandes revues estampillées 'Politique, économie et société' vont même jusqu'à nous parler d'amour... 
N'est-ce pas une manière toute en douceur de se glisser dans la rentrée qui se profile ? ;-)

Cliquez sur l'image pour l'agrandir!

mardi 7 août 2012

Bilan de la saison 2011-2012: les DVD

Ce sont incontestablement les comédies qui ont le plus séduit nos emprunteurs! 
Des idées pour vos soirées d'été...

Le score est plutôt serré, mais c'est cependant Potiche qui arrive en tête.




En deuxième position se classe Shrek 4, il était une fin.



Et des ex aequo pour la troisième place:


Zapping - Didier Daeninckx



Journalistes, animateurs réels, pourraient être identifiés sans difficultés dans les nouvelles écrites par Didier Daeninckx. Le monde de la télévision est évoqué avec cruauté et humour.
On n'oubliera pas le citoyen lambda mis en lumière par une émission télévisée de distraction, n'hésitant pas à tricher, à composer avec l'animateur pour ne pas se faire oublier... Court instant de succès... ou d'issue fatale...
Chaque lecteur pourrait poursuivre l'écriture de ce recueil écrit il y a une vingtaine d'années, compte tenu de la médiatisation du quidam.
Un régal!

P.J.

_________________

Autres histoires courtes de Didier Daeninckx que nous vous proposons de (re-)découvrir:

Cités perdues
En marge
Histoire et faux-semblants
Hors limites  
L'Espoir en contrebande : Nouvelles 
La Mort en dédicace  
Main courante
Passages d'enfer
Raconteur d'histoires


Apportez-nous vos cartouches!

Depuis mai dernier, vous savez qu'il est possible de déposer ses cartouches d'encre usagées à la bib (l'article est ici): c'est gratuit, pratique et écolo.
Eh bien, le recyclage continue...
Le gros carton est dans l'entrée sous le panonceau vert. Pensez-y! ;-)


L'Invisible - Robert Pobi

Quatrième de couverture:
"Montauk, Nouvelle-Angleterre. Jack Cole revient pour la première fois depuis près de trente ans dans la maison où il a grandi. Son père, Jacob Coleridge, un peintre reconnu et célébré dans tout le pays à l’égal de Jackson Pollock, y vit reclus depuis des années, souffrant de la maladie d’Alzheimer. Son état a récemment empiré et une crise de démence l’a conduit à l’hôpital. Si ses jours ne sont pas en danger, ses moments de lucidité sont rares. Jack, qui a le corps entièrement tatoué d’un chant de L’Enfer de Dante, souvenir d’une jeunesse perturbée, est lui aussi un artiste en son genre. Travaillant en indépendant pour le FBI, il possède un don unique pour lire les scènes de crime et entrer dans l’esprit des psychopathes. Alors qu’un terrible ouragan s’approche des côtes, Dan Hauser, le shérif de la ville, profite de la présence de Jack pour lui demander de l’aider à résoudre un double assassinat, celui d’une femme et d’un enfant dont on ignore les identités. Devant la méthode employée par le tueur, Jack ne peut s’empêcher de faire le lien avec un autre crime, jamais résolu, le meurtre de sa mère lorsqu’il avait 12 ans. Alors que le village est bientôt coupé du monde par la tempête, les meurtres se succèdent et Jack est bientôt convaincu que son père connaît l’identité de l’assassin. La clé réside-t-elle dans les 5 000 mystérieux tableaux qu’il a peints inlassablement ces dernières années et qui semblent constituer une sorte d’étrange puzzle ? C’est dans l’esprit de son père que Jack va cette fois devoir entrer, comme il entre d’habitude dans celui des criminels, pour trouver une vérité complètement inattendue.

Dans ce premier roman impressionnant, Robert Pobi s’intéresse à un trait commun que partagent artistes, médecins et policiers, celui d’interroger obsessionnellement les apparences afin d’atteindre, peut-être, la vérité qui se cache derrière. Avec une efficacité et une maîtrise dignes des plus grands auteurs de thrillers, il tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page, au fil d’une intrigue machiavélique, jusqu’au coup de théâtre final, qui place le livre au niveau des plus grandes réussites du genre."

Bande annonce (cliquez sur l'image!):





Les débutantes - J. Courtney Sullivan

Résumé de l'éditeur:
"Occupant des chambres voisines sur le campus de l’Université féminine de Smith, quatre jeunes filles venues d’horizons très différents font connaissance. Cette rencontre est le début d’une belle et solide amitié entre Celia, écrivaine en devenir élevée dans la foi catholique, Bree, beauté solaire qui se languit de son fiancé, Sally, jeune fille bon chic bon genre qui doit faire face à la disparition de sa mère, et enfin April, féministe radicale et tête brûlée.
Ce roman d’initiation relate leurs années de formation sur le campus de la mythique Université de Smith, célèbre à la fois par la qualité de son enseignement et par l’esprit féministe et libertaire qui y règne, dont l’ambiance particulière avait déjà inspiré Sylvia Plath ou Joyce Carol Oates ; il nous fait aussi découvrir leurs débuts dans la vie. Le mariage de l’une va conduire à leur éloignement mais la disparition d’une autre les réunira de nouveau. Aussi captivant qu’intelligent, ce premier roman drôle et émouvant sur la place et le destin des femmes – entre choix et contraintes – dans la société américaine contemporaine, a obtenu un succès critique et commercial aux États-Unis."


Avis de la presse:
« L’un des romans de l’été les plus tentants. » The New York Times 

« Sullivan est une observatrice très douée avec un sens de l’humour bien à elle. » Chicago Tribune 

« Irrésistible et singulier. » Elle USA 

« Malicieux et piquant... Le ton de J. Courtney Sullivan est amusant et élégant. » The New York Observer  

« Je me suis senti profondément concerné par les personnages et leur complexité... Ce roman annonce une carrière littéraire prometteuse. » Nicholas Kristof, nytimes.com  

« Les Débutantes est un livre de plage intelligent. »    Entertainment Weekly 

« Cette histoire qui parle de quatre étudiantes de l’Université de Smith et du chemin qu’elles suivent après leurs études, célèbre l’amitié et explore le féminisme d’aujourd’hui. Mais c’est aussi tout simplement un livre qui se dévore d’une seule traite. » Cookie Magazine


Ainsi puis-je mourir - Viviane Moore

Thriller!

Quatrième de couverture:
"Comme dans les contes de fées, il y a une rencontre magique : celle de Gabrielle, la romancière, et de Philip Sedley, un mariage et, bien sûr, un château. Sauf qu'ici, non loin de Cherbourg, dans ce pays de bocages et de légendes, entre ces murs épais, quatre cents ans plus tôt, a vécu une autre femme, Marguerite, qu'une passion tragique a menée à la mort. En faisant de ce destin le sujet de son nouveau roman, Gabrielle ne peut se douter qu'elle va en devenir la prisonnière. La fiction se mêle au réel, le passé au présent. L'histoire semble se répéter, telle une malédiction, et menace de faire de la jeune femme la dernière victime du château des Ravalet."

______________

Du même auteur, nous avons aussi:

Ombre japonaise