La bibliothèque sera exceptionnellement fermée le LUNDI 14 AOÛT!

mardi 30 octobre 2012

Lisez des BD... et gagnez-en!



Venez découvrir les nouvelles BD que nous avons mises en rayon!... Et profitez-en pour jouer au "Grand concours BD, Comics, manga" organisé par la Librairie La pieuvre!

Les réponses sont à la bib! ;-)



Un petit DVD pour les vacances?...

N'hésitez pas à venir faire un tour du côté des DVD, régulièrement nous en mettons de nouveaux en circulation!

Celui-ci par exemple:




Tombé hors du temps - David Grossman

     !!  COUP DE COEUR DU COMITE  !! 



Cliquez ICI pour lire des extraits!!
Un homme annonce brusquement à sa femme qu'il va quitter la maison pour partir "là-bas" retrouver son fils mort il y a 5 ans. Il ne peut plus supporter cette intolérable séparation. D'autres, qui ont aussi perdu un enfant, vont le suivre dans une longue marche (réelle? onirique? ou fantasmée?) et chacun va exprimer l'indicible dans un interminable poème sur le deuil et l'absence, dans un chant de douleur semblable à celui d'un cortège de pleureuses antiques.
Grâce à la parole, ils se rapprochent, en un instant fugitif, de l'être aimé et disparu.
Le choix de l'écriture polyphonique permet à l'auteur - qui à lui-même connu cette épreuve - de décliner toutes les nuances des réactions humaines face à l'intolérable et à l'inadmissible.

C'est un magnifique ouvrage, bouleversant d'humanité et de beauté. Comme l'ultime personnage du récit, l'auteur a su trouver "les mots pour le dire" et par là-même un baume pour apaiser sa souffrance.

______________

Cliquez sous l'image de la couverture pour lire des extraits !!  

______________
Du même auteur, vous trouverez aussi à la bib:

L'Enfant zigzag 
Tombé hors du temps : Récit pour voix  
Une femme fuyant l'annonce (Prix Médicis étranger 2011)
Voir ci-dessous : Amour

L'herbe des nuits - Patrick Modiano

 

Le narrateur revient sur les lieux où il a rencontré 20 ans auparavant Dannie, une jeune femme au parfum de mystère, entourée de compagnons peu recommandables. Grâce à un rapport de police, il sait qu'elle a été mêlée à une sale affaire où il y a eu mort d'homme. Mais les zones d'ombre restent nombreuses et le narrateur cherche en vain à savoir qui était exactement cette femme aux multiples identités et ses compagnons.

La recette est la même dans tous les romans de Modiano: personnages interlopes à l'identité floue, enquête sur le passé, permanence du mystère, lentes déambulations dans les rues de Paris... et pourtant, le charme opère et on se laisse emporter par la "petite musique" nostalgique si caractéristique de l'auteur.



______________

A écouter: entretien et lecture d'extraits


Némésis - Philip Roth

 

Le thème rappelle La Peste de Camus par l'évolution des réactions face à une épidémie: panique, révolte, rejet de l'autre en tant que transmetteur potentiel du virus, horreur face à la mort des enfants, doutes quant à l'existence d'un Dieu de bonté et d'amour. Mais où les personnages de Camus découvrent la solidarité, le héros de Roth ne rencontre que la culpabilité solitaire.
Une épidémie - imaginaire - de polio s'abat en 1944 sur la ville de Newark. Le protagoniste Bucky Cantor, 23 ans, grand sportif entraîne les enfants sur le terrain de sport de son district. Il voit mourir plusieurs de ses élèves, s'insurge contre la fatalité et souffre d'être le témoin impuissant du drame et de la mort.
Il va fuir l'épidémie et rejoindre sa fiancée Marcia à la montagne dans un camp de vacances où il enseignera la plongée aux enfants. Pendant un court moment, le paradis semble succéder à l'enfer. Mais peu après son arrivée, l'épidémie gagne le camp et commence ses ravages. Est-ce lui le porteur du virus responsable de nouvelles morts?
Une culpabilité dépassant le champ de sa responsabilité va ronger l'existence de Bucky jusqu'à ce qu'il soit lui-même atteint par le virus.
Sa conscience ne le laissera jamais en repos et il ne trouvera un relatif réconfort qu'en s'autopunissant et en gâchant sa vie.

C'est un grand roman, à dimension quasiment métaphysique, proposant une réflexion sur la condition humaine.

___________________

De Philip Roth, nous vous proposons également:

Exit le fantôme 
Indignation
La Bête qui meurt  
La Tache (Prix Médicis étranger 2002)
Le Complot contre l'Amérique 
Le Rabaissement  
Un Homme

Sauve-toi, la vie t'appelle - Boris Cyrulnik




Né de parents juifs - ses parents mourront tous deux dans les camps de la mort - recueilli dans une famille, on vient l'arrêter une nuit: il à 6 ans et demi. Il réussit à s'échapper. Après ce sera une longue série de séjours en orphelinat, dans quelques familles, mais Boris ne cède pas au chagrin, il a une farouche énergie pour s'en sortir.
A la fin de la guerre, il ne peut évoquer son histoire car on ne le croit pas. Il se tait donc, mais il a la volonté de surmonter le malheur et l'appel de la vie triomphera.

Histoire bouleversante.

__________________

Du même auteur, nous vous proposons aussi:

Autobiographie d'un épouvantail 
De chair et d'âme
Le Murmure des fantômes  
Les Vilains petits canards

Le dernier rêve de Cléopâtre - Christian Jacq

CLIQUEZ POUR LIRE UN EXTRAIT !
Présentation de l'éditeur:

"Être reine à dix-huit ans, vou­loir réfor­mer son pays, se voir condam­née à l’exil par son frère, un gamin se pre­nant pour un roi, et mourir déses­pé­rée loin de son royaume : tel devait être le destin de Cléopâtre. Un destin qu’elle n’accepte pas.
Mais com­ment reconqué­rir la « très brillante Alexandrie » dans un Orient mis à feu et à sang par la lutte achar­née que se livrent César et Pompée ? C’est alors que Cléopâtre, cette jeune femme à la culture excep­tion­nelle et à la beauté à couper le souf­fle, ren­contre César, le conqué­rant des conqué­rants, le séduc­teur à l’intel­li­gence et au charme irré­sis­ti­bles.

Uni par un amour fou, le couple le plus puis­sant du monde entre­prend de rendre à l’Égypte sa splen­deur. À l’écoute du mage Hermès, Cléopâtre la Grecque devient Cléopâtre l’Égyptienne. Un rêve insensé la guide : res­sus­ci­ter l’empire des pha­raons…"


Avis du comité



Extrait:  CLIQUEZ SOUS LA COUVERTURE !

Et une interview de Christian Jacq:  ICI!


La guerre des duchesses - Juliette Benzoni





Il nous est conté la rivalité de 2 jeunes femmes qui deviennent duchesses à la fin de la Régence juste à la montée effective sur le trône de Louis XIV. C’est la période de la Fronde. Les 2 héroïnes principales sont élevées pratiquement ensemble par la princesse de Condé qui adore ses enfants et sera vénérée par Isabelle qui sera duchesse de Chatillon/Loing. Les Condé sont de sang royal. Le duc d’Enghien se fera vite reconnaitre comme étant un grand homme de guerre mais aussi un caractère difficile à supporter tant il est imbu de sa personne et de ses titres, au point de devenir traitre à la France et à la Couronne.
Ces familles nobles où les ambitions sont grandes, les jalousies importantes se disputent et vivent des intrigues incessantes, amoureuses, politiques, etc.
Nous vivons cette tranche d’histoire avec intérêt même si le fond peut paraitre un peu vide. 

Lecture facile et agréable, distrayante.

______________


En souvenir d'André - Martin Winckler



 



C’est la mésaventure d’un médecin spécialiste de l’antidouleur reconnu pour son efficacité et sa méthode. Son  secret ? Avoir la patience de parler et d’écouter ce que ses patients veulent bien  lui dire ou lui conter.


Un jour, il rend visite à son père médecin hospitalisé et que les soignants martyrisent en voulant le soigner. Seul dans la chambre, il verse dans la perfusion le contenu d’une ampoule, quitte la chambre. Le martyr de papa est terminé.
Quelque temps plus tard, il reçoit un appel d’André, médecin célèbre qui fut son professeur. Un rendez-vous est pris.
André est dans une chambre d’hôtel dans un état pitoyable et il lui conte l’histoire de sa vie et lui demande un service « ultime ». Chose faite.
Quelque temps après, autre appel du même style en souvenir d’André.
Chaque rendez-vous, il recopie ce que son « patient » lui conte.
Quelle est l’origine de ces appels en souvenir d’André ? Il ne le saura jamais.
Pour finir, il rencontre une jeune femme dont la mère vient de mourir et ils tombent amoureux l’un de l’autre et se confient les secrets de leur vie. Lui, son activité occulte dans la médecine, et elle conte qu’elle a perdu son mari et ses 2 enfants dans un accident de voiture. Un jour, sans crier gare, elle disparait. Il ne la reverra plus. Longtemps après il reçoit un courrier qu’elle avait préparé contenant un dossier médical. Il comprend alors sa fugue… 

L’auteur sait amener ex abrupto des informations nouvelles de dénouement des situations qu’il vit.
Très bon petit « roman » où l’intérêt est toujours éveillé. 

 _______________

Du même auteur, nous avons aussi:

Camisoles
La Maladie de Sachs  (Livre Inter 1998)
Le Choeur des femmes 
Le Numéro 7 
Légendes  
Un pour deux 

mardi 16 octobre 2012

Petite pause...

Le BibBlog fera une petite pause la semaine prochaine...
On se retrouve le 30 octobre! ;-)

Le Prix des incorruptibles

En collaboration avec l'école élémentaire de Saint-Georges, la bibliothèque participe à nouveau cette année au Prix des incorruptibles  :-)



A suivre...

L'enfant grec - V. Alexakis



 


L'auteur-narrateur, à cause d'un handicap momentané, doit loger à l'hôtel. Limité dans ses déplacements, il fréquente régulièrement le jardin du Luxembourg, principal personnage de ce roman.
Il y fait diverses rencontres et se passionne pour le théâtre de marionnettes où il retrouve les héros de ses lectures d'enfant de Tarzan à Alice au pays des merveilles. Le jardin lui rappelle celui de Callithéa, à Athènes, peuplé de souvenirs de jeunesse.
Progressivement, présent et passé, réalité et imaginaire se confondent, la mémoire vagabonde, se perd puis se retrouve dans ce beau roman empreint de poésie et de douce nostalgie.


Un peu de bois et d'acier - Chabouté

Cliquez sur l'image pour feuilleter la BD!




L’auteur nous raconte une histoire sans paroles, celle d’un banc public. Oui ! La bande dessinée : « Un peu de bois et d’acier », c’est tout simplement l'histoire d'un banc, un simple banc public qui voit défiler les gens à travers les heures, les jours, les saisons, les années... Mais quel plaisir !
Ce simple banc, boulonné au sol dans un square, sert de scène et d’encrage à toute l’histoire. On y rencontre des gens qui passent, qui s'arrêtent, d'autres qui reviennent, certains qui attendent... Des dizaines de petites scènes, banales, drôles, incongrues jouées par une quarantaine d’anonymes forment cette histoire !
On y croise un SDF qui essaye d’y dormir en douce la nuit quand il ne se fait pas chasser par l’agent de police, un chien qui vient y faire des besoins quotidiens, un homme qui attend un bouquet à la main un rendez-vous qui ne viendra jamais, des vieilles dames,  un jeune skateur, des amoureux et bien d’autres encore…
Mais le plus extraordinaire est que c’est une histoire sans parole : aucune bulle, aucun dialogue. Eh oui ! Toute une BD autour d'un banc public ! Muet et… en noir et blanc, car il n’y a pas de couleur non plus. Et pourtant, l'on a très envie de s'y asseoir, de rencontrer ces gens au fil des saisons, de voir leurs rapports évoluer. Et prendre un peu de repos, aussi ! Cela fait le plus grand bien, on découvre cet univers poétique et sensible, ce récit drôle et singulier. On s’attache enfin à tous ces personnages.
C'est délicat, poétique, humoristique, évitant les poncifs, tout en finesse, en émotion.
C’est une BD comme je les aime où l’image suffit, qui prend le temps de respirer et de regarder les gens vivre. Du coup notre regard de lecteur change sur ces anonymes, qui nous renvoient peut-être à ceux que l’on croise chaque jour. Pour des lecteurs habitués à des BD plus « classiques », c’est peut-être un peu déconcertant au début mais il faut persévérer pour l’apprécier pleinement.
C'est un objet anodin, un simple banc public... juste un peu de bois et d'acier... Mais une grande BD !

______________

De Chabouté, nous avons aussi:

Fables amères : De tout petits riens 
Les Princesses aussi vont au petit coin  
Quelques jours d'été... 
Terre neuvas
Tout seul  
Zoé

Entre autres...

Ces nouveautés-là vous attendent aussi:



Et si vous aimez les policiers et autres thrillers:



Les désorientés - Amin Maalouf



 


L’auteur, d’origine orientale,  libanaise pour être clair a émigré en France lors de la première guerre civile comme un certain nombre de ses compatriotes et surtout de ses amis d’enfance et d’université. A cette époque, les fraternités, ou bandes d’amis ne tenaient pas compte du clan d’origine et se sentaient bien dans ce coin d’orient.
C’est le thème du roman.
Adam, l’auteur, est une nuit appelé par une amie libanaise qui lui dit que son mari et ancien compagnon va mourir d’un cancer et voudrait lui parler. Trop tard. Il décide de partir au pays pour présenter ses condoléances à la veuve membre de leur petit cénacle d’étudiants. Là, il a du mal à reprendre certaines coutumes de son pays natal mais à la demande de Tania,  il se propose d’organiser une réunion amicale des membres de ce cénacle. Nous faisons leur connaissance de loin; tous ou presque, chrétiens, juifs, arabes acceptent d’enthousiasme l’idée de la rencontre qui se tiendra rapidement au Pays.
Cette rencontre a lieu et tous sont heureux de se retrouver pour ces 2 journées, mais ils remarquent aussi comme la situation a changé dans les relations entre membres des différentes communautés qui constituent le Liban.

Excellent roman qui se lit très rapidement, tant on est pris par le devenir ou la vie de ces « désorientés ». 

 ___________________


___________________

D'Amin Maalouf, nous vous suggérons :

Le Périple de Baldassare 
Le Rocher de Tanios
Léon l'Africain
Les Croisades vues par les Arabes
Les Echelles du Levant  
Origines 


L'homme qui regardait la nuit - Gilbert Sinoué

Présentation de l'éditeur:

"Grèce. Patmos. Un homme regarde la nuit. Et sa vie, et son destin, et son passé. Il s'appelle Théophane, chirurgien français, d'origine égyptienne. Il a tout quitté et choisi de s'exiler sur cette île, anonyme parmi les anonymes, alors qu'il était au plus haut de sa gloire. Pourquoi cet exil ? Que cache ce besoin farouche de taire son passé ?
Est-ce le hasard qui l'amène à croiser la route de la jeune Antonia, clouée dans un fauteuil roulant, celle de son frère, le petit Alexis, de leur mère, la fantasque Béba ? La volonté qui le gagne peu à peu d'aider la jeune handicapée à recouvrer un certain usage de ses membres tient-elle à l'étonnante personnalité de la jeune
grecque, ou à un besoin de rédemption qui l'anime en secret ? Qui est vraiment Taymour, son jeune fils, auquel il livre certains soirs tant de confidences ? Faudra-t-il à l'homme qui s'abîmait dans la nuit déchirer le voile des souvenirs, des regrets et des remords pour, enfin, vivre aussi pleinement que ceux qu'il aide ?
Roman sur le destin, l'exil, la passion, l'art de regarder ses peines en face sans les enfouir au point d'en mourir et d'en assécher son cœur, ce nouveau texte de Gilbert Sinoué est une réussite. Vibrant d'émotions, il emporte le lecteur dans une aventure intime et envoûtante où chacun se retrouve face à ses propres blessures."
 
 ______________
 
Avis du Comité:
 
  Excellente analyse!


______________

Du même auteur, nous vous proposons:

Des Jours et des nuits
Erevan
Inch Allah
L'Enfant de Bruges  
La Fille du Nil 
La Reine crucifiée  
Le Dernier pharaon : Méhémet-Ali (1770 - 1849) 
Les Silences de Dieu
Un Bateau pour l'enfer 

Oui, mais quelle est la question? - Bernard Pivot

Présentation de l'éditeur:


"Un texte drôle, espiègle, émouvant, plein de vie.
« Pour mon malheur, le questionnement grâce auquel je me suis fait un nom dans la presse écrite, à la radio et à la télévision, s'est étendu à ma vie privée. Je souffre d'une maladie chronique que j'appelle la "questionnite". Son symptôme est évident, identifié de tous mes proches : je n'arrête pas de leur poser des questions. Je ne peux pas m'en empêcher. C'est plus fort que moi. C'est une seconde nature. Je suis en état de perpétuelle curiosité. Et de manque si je n'arrive pas à la satisfaire. Je ne suis pas le type qui se contente d'un machinal "Comment vas-tu ?". Je veux savoir. Quoi ? Peu importe, je veux savoir. Toute personne détient de grands et de petits secrets qu'elle n'entend pas divulguer, mais que mes questions peuvent l'amener à avouer. Il n'y a pas d'homme ou de femme sans double fond. Sans mystères, sans cachotteries, sans arrière-pensées. Moi, j'en ai. Beaucoup. Heureusement, je ne suis jamais tombé sur un loustic comme moi qui vous bombarde de questions et qui, à la longue, devient insupportable. »
Adam Hitch est un journaliste dont la vie sentimentale est ravagée par son addiction aux questions. En racontant son histoire, avec humour et élégance, Bernard Pivot a-t-il écrit un roman ou son autobiographie ?"

_____________

Avis du Comité:

Très plaisant. Beaucoup d'humour.

____________

Vidéos - La grande librairie présenté par François Busnel - France5

___________

De Bernard Pivot nous avons aussi:

La Bibliothèque idéale 
100 mots à sauver
Les Mots de ma vie  
Les Six grands cuisiniers de Bourgogne : Recettes d'hier et d'aujourd'hui 
Remontrance à la ménagère de moins de cinquante ans


mardi 9 octobre 2012

Tahiti, c'est vendredi!

N'oubliez pas, "Cargo vagabond" c'est:

ce vendredi 12
à 20h30
au Centre Culturel

Entrée gratuite.
Faites-le savoir! ;-)


On va au Musée d'Orsay, le 1er décembre!

"L'impressionnisme et la mode", c'est le thème de la nouvelle exposition du Musée d'Orsay.
Les Amis de la bibliothèque organisent un voyage à Paris et une visite de l'expo le samedi 1er décembre.

Avant-bouche:


Flor de Luna - T4

Cliquez sur l'image pour feuilleter la BD!


Nous l'avons, bien sûr! :-)


Et vous avez peut-être pu rencontrer Eric Lambert samedi dernier, à Auxerre, il était à la Librairie La Pieuvre pour une séance de dédicaces. D'ailleurs, pour en savoir plus sur la série, c'est ICI!



De nouvelles BD sont arrivées...



Des juniors aux plus grands, il y en a pour tous...
venez faire un tour dans les rayonnages!

Cliquez pour agrandir ;-)


La théorie de l'information - Aurélien Bellanger





 
Alors roman ou documentaire ? Roman si l’on en croit la couverture… En fait, c’est un peu des deux. Cet ouvrage est subdivisé en trois grandes parties : Minitel, Internet, Web 2.0, divisées elles-mêmes en chapitres alternant une intrigue romanesque, des notules scientifiques et une histoire française (mais pas seulement) des nouvelles technologies, depuis les premiers ordinateurs jusqu’à un futur où les machines tendent à prendre le contrôle de l’humanité.
Le roman, lui, raconte l’ascension de Pascal Ertanger, enfant solitaire des années soixante-dix qui s’initie à l’informatique dans le sous-sol de la maison familiale de Vélizy-Villacoublay, pour devenir l’un des plus jeunes millionnaires du Minitel, puis de la révolution Internet. On balaie ainsi, par le prisme de notre héros, 50 ans d’histoire des nouvelles technologies qui ont bouleversé notre monde. A noter que notre personnage principal se révèle être un double troublant de l’homme d’affaires Xavier Niel, qui fit sa fortune dans le Minitel rose avant de fonder le fournisseur d’accès Free et les offres d’abonnements à prix cassés. On y croise également de nombreuses personnalités qui ont fait l’actualité : de Jean-Marie Messier à Thierry Breton ou de Nicolas Sarkozy à Marc Zuckerberg le fondateur de Facebook.
La partie documentaire a été pour moi la plus intéressante. C’est une œuvre de vulgarisation scientifique sur la révolution numérique. J'ai profité du côté didactique du livre pour parfaire ma connaissance du sujet, à défaut d'avoir pris un réel plaisir au niveau de sa trame narrative ou de son style qui est plutôt froid et linéaire.
Juste une petite explication concernant le titre : « La théorie de l’information », il s’agit en fait de la théorie du mathématicien américain Shannon qui est à l’origine du développement de l’informatique.
Ce roman partagera ses lecteurs : on aimera ou on détestera.
Pour mon compte, j’ai aimé. Je l'ai lu jusqu'au bout, avec intérêt ce livre d’Aurélien Bellanger. Mais il est vrai qu’il y a un peu de geek en moi et né en 1964, ce roman (?) est aussi un morceau de mon époque.


________________

Pour écouter un extrait ou feuilleter les bonnes feuilles 

________________

Les Pays - Marie-Hélène Lafon






Roman qui nous conte l’évolution du mode de vie d’une jeune fille, puis jeune femme, entre les années 1960 et nos jours et les relations avec les membres de sa famille qui sont restés en Auvergne comme cultivateurs-éleveurs laitiers.
Une première découverte de la vie parisienne à l’occasion d’une visite au salon de l’agriculture. C’est l’occasion de retrouver des membres de la famille installés, fonctionnaires à Paris et logés porte de Gentilly.
Ce sont ensuite les études de Claire, leur fille un peu rustaude mais très bonne élève boursière, qui même pendant les vacances d’été ne retourne pas en Auvergne mais travaille dans une banque pour arrondir le pécule de la bourse. Elle est excellente étudiante et réussit bien vite le concours de professeur.
Bien plus tard, elle accueille pendant les vacances son père et son neveu, un jeune ado. Le papa a toujours des souvenirs de Claire, élève interne à l’institut catholique et sa maladresse pour les travaux des champs et les contacts difficiles avec la ferme. Par contre, tante et neveu s’entendent merveilleusement dans l’ambiance de la ville, des spectacles, des visites au Louvre, etc.
Après quelques journées, les Auvergnats retournent dans leurs maisons. Le père étonné de cette vie qu’il a du mal à comprendre; Claire heureuse d’avoir accueilli son père faisant fi de toutes ses habitudes et rites de vie dont elle a souvenir.

J’ai trouvé ce petit livre intéressant car il nous rappelle comment la vie en 2 générations a évolué. De plus, le style narratif de l’auteur est, à mon sens, excellent  de par sa simplicité.


_________________
De même auteur, nous avons aussi:

L'Annonce 



La jouissance - Florian Zeller

 


Nicolas et Pauline s'aiment, ont une petite fille, le couple se délite, ils se séparent.
Ce serait une histoire banale, mais l'auteur part du constat surprenant que dans la société actuelle l'enfant n'est plus le ciment du couple, mais la cause de la fracture parce que les êtres enfermés dans leur égoïsme et dans leur obsession de la jouissance immédiate, sont incapables de construire quelque chose qui les dépasse.
La grande originalité de ce roman est la mise en parallèle de cette déconstruction du couple avec celle de l'Europe en crise et pour, selon l'auteur, les mêmes raisons: perte du sens du renoncement, du sacrifice et du pardon.
La Société de la jouissance ne peut aboutir qu'à l'échec, dans la petite histoire comme dans la grande.

_____________________

A écouter:



_____________________
De Florian Zeller nous avons aussi:

La Fascination du pire

 

La table des autres - Michael Ondaatje

 

A onze ans, Michael quitte son père et son île du Sri Lanka pour retrouver sa mère, qu'il connaît à peine, en Grande-Bretagne. Il monte à bord d'un gigantesque paquebot, l'Oronsay. Ce sont alors 21 jours qui vont changer ce petit garçon. 
Michael se trouve à la table 76 avec des personnes dont il va nous faire le portrait. Deux jeunes garçons sont avec lui, Ramadhin le calme et Cassius l'exubérant. On suit leurs vies à bord.

Très beau roman initiatique.

_______________
Du même auteur, vous trouverez aussi à la bib:

Divisadero
Le Fantôme d'Anil  
Le Patient anglais : L'Homme flambé


L'enfant grec - Vassilis Alexakis

 

Le narrateur est affublé d'une paire de béquilles ce qui l'a obligé à quitter son studio sans ascenseur du 15e arrondissement pour un hôtel près du Jardin du Luxembourg. Cet homme y croise les personnages de son enfance: Tarzan, d'Artagnan...
Bien sûr, la dame-pipi et les deux soeurs héritières du théâtre de marionnettes que notre héros rencontre dans la vraie vie sont peut-être les mêmes héroïnes que celles qui berçaient "l'enfant grec". Chaque page ouvre sur l'imaginaire. 
Chez Vassilis Alexakis, la vieillesse est un âge précieux qui promet des émerveillements.

________________
Du même auteur, nous vous proposons aussi:

Ap. J.-C 
Je t'oublierai tous les jours
L'Enfant grec 
La Langue maternelle  
Le Coeur de Marguerite
Le Premier mot  
Les mots étrangers 
Paris-Athènes


mardi 2 octobre 2012

Retenez votre soirée du 12 octobre!


CD de C2C

C2C sort son premier album et il est à la bib!
C2C, ça ne vous dit rien?... Mais si, mais si!...
Ecoutez cet extrait ('Down the Road') et vous reconnaîtrez! ;-)



Des idées de DVD!

Des nouveautés au rayon DVD!
Venez y faire un tour! ;-)

Suggestion du jour:



Restless: bande annonce!


Parfums - Philippe Claudel



  !!! COUP  DE  COEUR  DU COMITE  !!!   



A l'instar de Baudelaire qu'il cite à plusieurs reprises, la mémoire de l'auteur voyage sur les parfums.
Parfums d'enfance surtout évoqués avec tendresse, nostalgie et sensualité. Le classement alphabétique n'est pas synonyme de monotonie et d'ennui. C'est écrit dans une langue superbe, poétique avec quelques envolées proustiennes (dans la page Tilleul en particulier).
On relit certains passages; on aimerait les apprendre par cœur.
Un vrai régal.

________________

Du même auteur, nous vous proposons:

J'abandonne
L'Enquête  
La Petite fille de Monsieur Lihn
Le Monde sans les enfants et autres histoires
Le Paquet (Théâtre)
Le Rapport de Brodeck
Les Ames grises
Parle-moi d'amour : Pièce en un acte  (Théâtre)


Un repas en hiver - Hubert Mingarelli

Notre avis:  



Présentation de l'éditeur:

"Dans ce nouveau roman, Hubert Mingarelli met en scène des soldats d’une compagnie isolée en Pologne, dont la mission est impossible. Soit ils participent chaque jour aux exécutions sommaires, soit ils sont envoyés dans la campagne alentour pour en ramener « un », c’est-à-dire un Juif, qu’ils devront ensuite livrer à leur supérieur et donc à la mort.
Trois hommes, las des fusillades, prennent la route un matin, et avancent péniblement dans la neige, le ventre vide et les pensées tournées vers leur vie civile, sans autre choix que de prendre part à une chasse à l’homme à laquelle ils ne croient pas.
Ce jour-là, ils débusquent presque malgré eux un Juif caché dans la forêt et, soucieux de se nourrir et de retarder leur retour au camp, ils vont procéder dans une maison abandonnée à la laborieuse préparation d’un repas avec le peu de vivres dont ils disposent. Les hommes doivent trouver de quoi faire du feu et réussir à porter à ébullition une casserole d’eau. Ils en viennent à brûler le banc sur lequel ils sont assis, ainsi que la porte derrière laquelle ils ont isolé le Juif. Le tour de force d’Hubert Mingarelli constitue à mettre autour d’une table trois soldats allemands, un jeune Juif et un Polonais de passage dont l’antisémitisme affiché va, contre toute attente, réveiller chez les soldats un sentiment de fraternité vis-à-vis de leur proie.
Se posent alors des questions monstrueuses : Faut-il proposer au Juif de manger ? Et, une fois le repas partagé, faut-il le ramener ou le libérer ?
C’est ici qu’Hubert Mingarelli, dans son style sobre et précis, met le lecteur face à sa conscience et la logique meurtrière à laquelle sont soumis ces hommes. En convoquant la peur, la raison, l’espoir, la folie et l’humanité contenus en chacun d’entre nous" 

_____________

De Hubert Mingarelli, nous avons aussi:
 
Hommes sans mère 
L'Année du soulèvement  
La Beauté des loutres 
La Dernière neige
La Lettre de Buenos Aires
La Promesse 
Le Voyage d'Eladio  
Océan Pacifique
Quatre soldats (Prix Médicis 2003)
Sur la mer