La bibliothèque sera exceptionnellement fermée le LUNDI 14 AOÛT!

mardi 25 février 2014

La grande vie - Christian Bobin



Christian Bobin identique à lui-même: 120 pages de poésie pure à la fois simple et hermétique, car il n'est pas évident d'ouvrir avec autant de facilité les portes de la beauté et de l'émotion.
Comme il l'affirme lui-même, dans le presque rien réside le presque tout et c'est là que se cache le divin.
Laissez-vous emporter par un poète qui vous murmure: "la vie est un cadeau dont je défais les ficelles chaque matin".
C'est magique!

La grande vie

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR DECOUVRIR QUELQUES PAGES!!

________________

Ouvrages de Christian Bobin que vous trouverez également à la bib:

L'Epuisement
L'Homme qui marche
L'Homme-joie
L'Inespérée
La Dame blanche
La Folle allure
La Plus que vive  
Le Très-bas
Louise Amour
Prisonnier au berceau
Ressusciter
Tout le monde est occupé  
Un Assassin blanc comme neige

Un petit goût de noisette - Vanyda





C'est une magnifique bande dessinée ! Ce Petit goût de noisette, c’est un hymne au bonheur, à prendre la vie et ses petits bonheurs comme ils viennent, à ne pas rater les opportunités de faire des belles rencontres.


Cet album est composé de 12 nouvelles qui nous racontent des histoires d'amours. 
Corentin jongle dans la rue pour aller au lycée. Sa petite voisine, Eléonore, collégienne, l’interpelle. Ils deviennent amis, puis inséparables : histoire vert noisette. Manon débarque en avion en Espagne, voir un copain perdu de vue depuis l’Erasmus à Groningen. Elle va y retrouver aussi le mystérieux Esteban, ce qui l’émeut fortement, et lui rappelle des souvenirs : histoire rouge orangé. Barnabé est désespérément seul. Un matin il récupère un colis dans sa boîte aux lettres, livré par erreur pour une jeune femme de l’autre côté de la rue. Il lui laisse un message : histoire fuchsia. L’histoire suivante, celle d’Eléonore est en deux couleurs, vert noisette et orange, pour sa copine Luna qu’on suivra plus loin. C’est Eléonore, désormais jeune femme, qui a reçu le colis, et Luna lui raconte qu’elle a fait une drôle de rencontre à Lyon. Benoît, lecteur pour enfants malades dans un hôpital y croise Chloé la jeune infirmière : histoire lie de vin. Les histoires s’enchaînent, se croisent, légères, douces, heureuses ou malheureuses, toujours plutôt bienveillantes.

On y croise des cœurs à prendre et des cœurs déjà pris. On y croise des personnages qui y croient encore, et d'autres qui semblent avoir abandonné. On y croise des gens lambda, et des personnes que l'on aurait aimé être, ou certaines qui nous ressemblent.


Le code couleur est sympa, a du sens. Le côté aquarelle donne une belle poésie aux images. Le trait est clair, précis et l’histoire est magnifiquement découpée. 

C’est une vraie réussite, un moment de poésie légère et insouciante, tout en délicatesse.

Et si on était tous des écureuils à la recherche de la plus belle noisette?!


Expo 58 - Jonathan Coe


L’histoire : En Angleterre, en 1958… Employé depuis une dizaine d'années par le Bureau Central d'Information britannique, Thomas Foley, tout juste trentenaire, mène une petite vie bien tranquille avec femme et enfant, dans un pavillon de banlieue…jusqu'au jour où sa hiérarchie décide de l'envoyer en Belgique à l'occasion de l'Exposition universelle qui va réunir de nombreuses nations en pleine guerre froide. Thomas sera chargé de superviser le pub emblématique de l'identité anglaise, le Britannia. Confronté aux relations internationales, aux espions des diverses nations, à une certaine frénésie de vie, ces quelques mois pourraient bien changer l'existence de Thomas.
C'est un livre dépaysant car nous sommes en effet transportés en Belgique et en Angleterre il y a plus de cinquante ans. L'auteur nous plonge au cœur de l'exposition, nous fait traverser les pavillons des différentes nations avec une petite atmosphère d'espionnage. De plus, Thomas s'interroge sur l'identité anglaise, sur son pays… Ce roman est aussi l'introspection d'un personnage mis face à lui-même et aux frustrations de son existence, confronté à des choix…. C'est un grand naïf attachant. 

Roman intéressant, agréable à lire et nostalgique mais avec un certain humour.

http://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F33387.js&oid=3&c=&m=&l=&r=&f=pdf

CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR FEUILLETER QUELQUES PAGES DE CE ROMAN

______________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Bienvenue au club
La Pluie, avant qu'elle tombe
La Vie très privée de Mr Sim
Le Cercle fermé

Xenia - Gérard Mordillat

Présentation de l'éditeur:


http://medias.hachette-livre.fr/media/contenuNumerique/004/414645213.pdf"Xenia a vingt-trois ans, mère célibataire, elle galère comme toutes celles qui sont comme elle.
Blandine, sa voisine, la trentaine épanouie, mère d’un grand ado métis, est sa meilleure amie, son unique alliée face aux jours difficiles, aux nuits d’orage.
Quand Xenia se retrouve sans travail, Blandine réussit à la faire embaucher au supermarché, à ses côtés. Dès lors, l’horizon de Xenia s’éclaircit. Elle trouve l’amour auprès de Gauvain et s’éloigne alors petit à petit de Blandine.
Mais un jour tout bascule pour Blandine, menacée de licenciement. C’est alors au tour de Xenia de lui venir en aide.
Les deux jeunes femmes vont faire front ensemble malgré les incompréhensions et les malentendus qui s’étaient installés entre elles…

Xenia, c’est une histoire d’amitié, de rébellion, de solidarité.
Xenia, c’est l’histoire de deux femmes, Thelma et Louise en lutte contre la violence de la société, deux héroïnes portées par les élans du coeur."

CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR DECOUVRIR QUELQUES PAGES!

________________

Du même auteur, nous avons aussi:

Ce que savait Jennie
Les Vivants et les morts  
Notre part des ténèbres
Rouge dans la brume  

mardi 18 février 2014

Victoires de la musique...


Stromae, évidemment, mais aussi Woodkid, Vanessa Paradis, Ibrahim Maalouf, Kavinsky ou M sont les vainqueurs des Victoires de la musique 2014 et... sont dans nos bacs!

:-)

Albums pour enfants...

De nouveaux albums pour enfants sont régulièrement mis dans les bacs...

Nous venons d'ajouter toute une série pour les différents niveaux de maternelle. 
Ceux-ci par exemple (mais il y en a bien d'autres!):

(Cliquez pour agrandir l'image)

BD: Les enfants du capitaine Grant



Les enfants du capitaine Grant, la série des 3 albums inspirée par Jules Vernes est maintenant complète... et elle vous attend à la bib!


(Cliquez sur la planche pour l'agrandir et profiter des dessins ;-)

Lisez en grand!


Une dizaine de romans en grands caractères ont été mis en rayon!
Pensez aussi à lire en grand! 



 

Le chardonneret - Donna Tartt

           !!!     COUP DE COEUR     !!!


Fils unique, parents divorcés, père alcoolique parti sans laisser d'adresse, Théo est choyé par sa mère. Mais sa vie bascule lorsque cette dernière est tuée dans un attentat au Metropolitan de New-York. Il se trouvait alors dans la salle 32 du musée où un vieil homme mourant lui confie la mission de récupérer "Le chardonneret" petit tableau de Carel Fabritius afin de le sauver de la destruction. Théo parvient à s'enfuir en emportant le précieux tableau dont il se retrouve possesseur bien malgré lui. Et c'est le début d'une vie tourmentée aux multiples aléas. Il ne sert à rien de raconter l'intrigue en détail car, même si elle est palpitante, ce n'est pas le principal intérêt de ce roman d'une richesse foisonnante.
On croit parfois lire du Dickens, parfois du Dostoïevski (la référence à L'Idiot est d'ailleurs explicite), parfois un simple polar. On passe du roman d'apprentissage à la méditation sur le destin, sur la fragile frontière entre le bien et le mal, ou à la réflexion sur la puissance salvatrice de l'art et de la beauté; avec des détours dans l'univers glauque de l'alcool, de la drogue et du trafic d'oeuvres d'art.
On est happé par ce roman et il est difficile de le lâcher malgré ses 800 pages.
Balloté par les vicissitudes de sa vie, pris entre les influences opposées de Hobie, l'antiquaire au coeur d'or, et du dangereux mais fascinant Boris, marqué par le traumatisme et la culpabilité de la mort de sa mère, pris entre vérité et mensonge et ne survivant que grâce à la drogue, Théo nous devient un proche dont nous partageons angoisses et tourments. Et quelle plume! L'évocation de l'attentat, de la fuite haletante de Théo hors du musée ou ses dérives hallucinatoires sous l'effet de la drogue, est époustouflante. Tout autant que les récits des scènes de violence ou les descriptions nocturnes des villes, en particulier Amsterdam.
Que dire de plus? C'est génial!


TARTT Donna - Le chardonneret aux éditions PLON

CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE QUELQUES PAGES!
____________________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Le Petit copain

Sigmaringen - Pierre Assouline






Julius Stein, le narrateur, est majordome général du château des princes de Hohenzollern, à Sigmaringen en Allemagne. Il est dévoué corps et âme à sa fonction et à la famille d’aristocrates qu’il sert. Il veille à la bonne marche du palais.

Mais en septembre 44, Hitler réquisitionne les lieux pour y installer le gouvernement de Vichy en exil. Avec un certain effarement, Stein regarde donc le maréchal Pétain prendre ses quartiers dans l’auguste demeure, ainsi qu’une troupe plus ou moins hétéroclite de ministres accompagnés de leurs épouses, leurs secrétaires, que suivent quelques personnages au rôle trouble. Certains, persuadés de la victoire imminente du grand Reich de mille ans qui dispose d'armes secrètes, s'affairent à préparer le retour aux affaires sous la direction du président de Brinon, chef de la commission gouvernementale. D'autres, comme le maréchal Pétain ou Laval, considèrent que leur guerre est finie et se morfondent dans un état d'hébétude, presque résignés.

Stein est obsédé par l’idée de tenir son rang et de faire en sorte que le château conserve tout son lustre pour le jour où les Hohenzollern reviendront. A travers le regard de Julius, le lecteur suit les intrigues de cour, les conflits grotesques et les tentatives de renversement des rapports de force d'autant plus vains qu'on sent la fin un peu plus proche chaque jour. L'auteur montre la montée de l'angoisse, l’atmosphère de suspicion généralisée qui gagne rapidement l'ensemble des occupants du château. Il nous montre, entre autres, à quel point ces personnalités ont perdu le sens des réalités. Enjeux de pouvoir, rivalités, faux-semblants, idéologie tonitruante et bassesses.


Parallèlement, Pierre Assouline s'amuse à décrire la vie des domestiques - cela fait penser au film "les Vestiges du jour" avec Anthony Hopkins. L'auteur se penche sur les valeurs d'un milieu pour lequel servir est le seul horizon et qui le fait avec un dévouement et une abnégation dont les circonstances soulignent l'absurdité. Pas une seconde de relâchement pour Julius, pas de concession à l'étiquette. Il sert des gens qu'il n'estime pas et dont il réprouve les actes, mais le fait avec dignité et excellence.

Et, il ne faut pas oublier également une jeune femme, Jeanne Wolfermann, l’intendante du maréchal, qui trouble Julius et le contraint à sortir de sa réserve. On découvre ainsi une histoire d'amour tout en filigrane et en retenue. Mais le romancier ne se contente pas de décrire le quotidien d’hommes célèbres qui séjournent au château. Il s'intéresse aussi à la vie de plus de 2000 civils français expatriés dans la ville : partisans de Vichy, collaborateurs, catholiques intégristes, intellectuels antisémites ou escrocs, ils arrivent pour la plupart sans le sou, sont logés chez l’habitant, errent sans fin dans la ville et cherchent, dans la plus grande confusion, à fuir en Suisse ou ailleurs.

Parmi eux, l'auteur s'intéresse particulièrement au Docteur Destouches, autrement dit Louis-Ferdinand Céline, l'écrivain, pourfendeur des juifs et auteur de pamphlets antisémites, qui apparait ici comme un pauvre hère cherchant à soulager ses semblables en achetant des médicaments pour les malades.
 
Entre roman et Histoire avec un grand H, un livre passionnant et émouvant.

INTERVIEW de Pierre Assouline au sujet de son roman à découvrir ICI !

_________________

D'autres romans de Pierre Assouline que nous vous proposons:

Double vie  
Etat limite
La Cliente
Le Portrait  
Les Invités
Lutetia
Une Question d'orgueil
Vies de Job

En finir avec Eddy Bellegueule - Edouard Louis

 


L’histoire : L’auteur, Edouard Louis, a changé à présent de nom ; il s’appelait « Eddy Bellegueule ». Il a 21 ans et raconte son enfance et la découverte de son homosexualité, par les autres d'abord, par lui ensuite.  Dans le village (de Picardie) où il a grandi à la fin des années 90, on n'aime pas les "pédés", il faut le dire haut et fort pour se conformer à l'idéal masculin… Eddy et ses bourreaux sont de milieu modeste. Rossé et humilié quotidiennement au collège, menacé par un frère alcoolique, raillé par un père infantile et tyrannique, montré du doigt par tous et toutes, « Bellegueule, la pédale » finit par rompre avec les siens – et fuir….
Edouard Louis superpose deux niveaux de langage : celui du jeune homme résilient qu'il est devenu (bac option théâtre en poche, il est aujourd'hui élève à Normale Sup, loin du milieu social dont il est issu) et la langue des siens, en italiques. Cette alternance donne au livre sa force. Déchiré entre deux volontés (celle de "devenir un dur" et celle du corps qui le pousse vers d'autres hommes), Eddy affirmera longtemps sa détestation des homosexuels pour mettre à distance les soupçons. Lorsqu'il comprendra qu'il ne peut changer à l'intérieur de son monde, il prendra la fuite.   

TRES BEAU RECIT AUTOBIOGRAPHIQUE.  BELLE ECRITURE.

La malédiction d'Azazel - Youssef Ziedan





 
Hiba, Egyptien, moine copte et médecin, nous décrit avec sa foi chrétienne ses interrogations, ses convictions, la vie du début du Ve siècle à travers ses pérégrinations le conduisant d'Alep, en passant par Jérusalem et Antioche, à la grande Alexandrie.
Ce roman écrit à partir d’un manuscrit retrouvé aux approches d'Alep relate la vie de Hiba animé d’une foi fervente qui vit déchiré les controverses du christianisme, les violences religieuses entre les partisans de Nestorius patriarche de Constantinople et l’évêque tout puissant, Cyrille d’Alexandrie.
Azazel (un des noms de Satan dans la Bible) est l'ange de la division, la voix intérieure qui pousse notre moine à tout décrire de ses turpitudes religieuses, comme de ses propres doutes et de ses passions amoureuses. Hiba, tout animé d’une immense foi, n’en est pas moins un être face à ses doutes et ses faiblesses. Il connaîtra l’amour avec la belle païenne Octavie, puis la sensuelle Martha. Chaque moment intime est un déchirement face à sa conscience et les tentations ici-bas. Doit-il se consacrer à sa foi ou à la médecine, traitement de l’âme ou du corps, troquera-t-il l’éternel pour le temporel ?

Roman arabe particulièrement dense aux plans de l’histoire et de la philosophie  religieuse. Pour passionnés de théologie.

mardi 11 février 2014

Vendredi soir: LE QUEBEC

N'oubliez pas! Le Québec, c'est ce vendredi 14...

(Cliquez sur l'image pour agrandir)


La Rue Ketanou...



Vous étiez peut-être parmi les heureux qui ont pu assister à leur concert donné à Auxerre en janvier dernier (qui affichait complet, évidemment!) ou vous les découvrirez à l'occasion de la sortie de leur nouvel album, qu'importe, l'important c'est que la bib vous les propose à entendre ;-)

Le nouveau CD de La Rue Ketanou, Allons voir, vous attend!

 

DVD... DVD... DVD...


Du nouveau dans les DVD aussi... venez y faire un tour!


Ce ne sont que des exemples... d'autres vous attendent.

Une BD, un film: Joséphine


Le DVD est à présent disponible à la bib!
Et les BD le sont toujours aussi ;-)




BD... BD... BD...


Des nouveautés dans les BD!

Pour les grands (venez farfouiller dans les bacs!) et pour les plus jeunes (quelques exemples en images :-)


(cliquez pour agrandir l'image!)


On a sauvé le monde - Dominique Fernandez



En pleine dictature de Mussolini, le narrateur séjourne à Rome pour poursuivre une étude sur le peintre Poussin. Il rencontre à l'Institut d'Art un jeune Russe, Igor, qui étudie la peinture. Après de longs préliminaires, débute une idylle amoureuse. Mais Igor se révèle être un espion à la solde du Guépéou qui, tout en aimant sincèrement le narrateur, va le manipuler jusqu'à le convaincre de voler des documents secrets qu'ils partiront livrer à Moscou. Igor rêve d'une Russie transformée par le communisme et devenue le symbole de la liberté, aux antipodes du fascisme italien. La déconvenue des jeunes gens sera à la mesure de leurs illusions et l'histoire se terminera tragiquement.

On peut reprocher à l'auteur de se complaire, une fois encore, dans le récit d'une aventure homosexuelle, même si l'attachement des deux héros est touchant. Cependant, il ne faut pas se limiter à cet aspect de l'intrigue. La dimension politique et historique est intéressante par le parallèle établi entre deux régimes en apparence opposés. Et surtout, les réflexions sur l'art, sa fonction dans un monde troublé, ses rapports avec le pouvoir donnent au roman sa profondeur. Les analyses des tableaux de Poussin ou de Vouet ouvrent des perspectives originales bien que totalement subjectives et c'est un vrai bonheur de suivre un guide tel que D. Fernandez.

Une oeuvre riche et passionnante.

__________________

Romans du même auteur que nous vous proposons aussi:

Dans la main de l'ange
Jérémie ! Jérémie !  
La Course à l'abîme
La Gloire du paria
Place Rouge  
Tribunal d'honneur 

Le legs d'Adam - Astrid Rosenfeld





http://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F32411.js&oid=3&c=&m=&l=&r=&f=pdfL’histoire : ce roman se compose de trois parties : la première décrit la vie d’Edward Cohen qui ressemble à Adam, son grand-oncle, trait pour trait, considéré comme la brebis galeuse de la famille et entouré de mystère. Edward est le fils unique d’une mère amoureuse d’un sosie d’Elvis, qu’il surnomme avec tendresse « Dieu unique des éléphants » ; il mène une vie de patachon, au dam de la grand-mère maternelle, dépositaire de la mémoire d’Adam.

La deuxième partie est consacrée à la vie d’Adam à partir de 1919. Il a, par amour, choisi de tout quitter pendant les années de guerre pour se donner une chance de retrouver Anna, sa bien-aimée, et a dû en assumer les conséquences au prix fort. C’est ce que va découvrir Edward, en prenant peu à peu conscience de ce qui fait la valeur d’un homme…

La troisième partie concerne le legs d’Adam. Ce titre fait référence à une notion essentiellement juridique : il s'agit en fait, ici, à la fois d'un héritage et d'un héritier (le même mot en allemand, neutre ou masculin, selon le sens), avec de nombreuses références au paradis perdu et au péché originel, au fait que nous sommes des héritiers d'Adam (non ses légataires).


En fait, ce roman est la chronique d'une famille juive, qui couvre à peu près le deuxième et le dernier quart du vingtième siècle. Le récit est mené avec beaucoup de vivacité.

Un premier roman intéressant.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR FEUILLETER QUELQUES PAGES

La maison atlantique - Philippe Besson




L’histoire : L'homme qui prend la parole se souvient de sa jeunesse, pas si lointaine.
Dès la première page, il annonce la mort non accidentelle de ses parents à deux ans d’intervalle. Puis, il décrit l'été de ses dix-huit ans dans une maison au bord de l’Atlantique. Il se retrouve seul avec son père dans cette maison de vacances de son enfance. Le père est un homme d'affaires égoïste, sûr de lui et de son charme, bref, un prédateur !
Père et fils pourraient bien s’entendre vu le contexte mais, finalement, dans la torpeur de juillet, aucun ne fait l'effort. Et lorsque des touristes s’installent dans la maison d’à côté - une jeune femme trop séduisante, affublée d'un mari trop confiant - le drame peut se nouer.

Ce roman est écrit comme un polar : le suspense tient au fait de savoir comment la tragédie va se produire dans cette maison. Le livre est très bien écrit et l’analyse psychologique très fine.

EXCELLENT ROMAN

_______________

De Philippe Besson, nous vous proposons aussi:

De là, on voit la mer
La Trahison de Thomas Spencer
Les Jours fragiles
Retour parmi les hommes
Se résoudre aux adieux  
Un Garçon d'Italie
Un Homme accidentel
Un Instant d'abandon
Une Bonne raison de se tuer 


La vie en marge - Dominique Barbéris



Petite ville du Jura, à la frontière suisse, dans les jours qui précèdent et qui suivent immédiatement l'arrivée de l'an 2000. La narratrice, une infirmière libérale, parcourt la région pour rendre visite à ses malades, elle croise la maladie, la misère, le doute, les interrogations au fil de ses visites à domicile. Confidente de tous, elle parcourt les routes peu sûres à cause des intempéries, du brouillard, de la neige annoncée, des bois à traverser. En ville, un homme dénommé Richard Embert, qui tantôt se présente comme voyageur de commerce , tantôt comme ingénieur EDF, semble chercher à passer en Suisse. Il vit en retrait en ayant pris pension dans le petit hôtel à la sortie du village. Une jeune femme, Anne-Marie, fraîchement mariée, est portée disparue; cette disparition est mise en perspective avec celle de Michelle Cormier, employée en bijouterie, avec qui le rôdeur a entretenu une liaison deux ans plus tôt.
http://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F32526.js&oid=3&c=&m=&l=&r=&f=pdfQue s’est-il passé ?  Démêler l’écheveau de l’intrigue au fil des observations de chacun nécessite que quelqu’un en fasse la synthèse, suspense savamment entretenue qui installe le trouble et nous tient en haleine.

Livre sur l’indifférence des gens , du chacun pour soi, au nom de la liberté individuelle et de la vie privée. Le drame se noue sous les yeux de tous. Phénomène de société, ce roman décrit une atmosphère lourde et diffuse à la foi.

CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR FEUILLETER CE ROMAN


mardi 4 février 2014

Le Québec: 14 février


Le QUEBEC, de la "Belle province" au grand Nord.
Film de Claude PORET (1h30)

Présentation de l'auteur:
 
"Le Québec, province canadienne francophone, trois fois la France, 7 millions d’habitants, un des derniers jardins de la planète -
Il nous a fallu trois années de tournage, avec nos amis québécois, pour réaliser ce film et tenter de capter tous les aspects de "ce pays qui naît avec l’hiver, qui renaît avec l’été": Les espaces immenses peuplés de caribous et de millions d'oiseaux - le temps d’une Amérique encore vierge - l’appel de la forêt, la trappe et les trappeurs - la conquête du grand Nord - La Baie James, l’une des dernières régions vierges du globe et ultime destination des amoureux de la nature - La Grande Rivière de la Baleine - Les pompiers du ciel aux commandes de leurs avions-citernes en lutte contre les feux de forêts - Le fleuve Saint-Laurent, ses glaces en hiver - La féerie du carnaval de Québec - Le quotidien des Québécois…
Un prétexte aussi, pour nous, d’apprécier cet accent si agréable à nos oreilles et à nos cœurs."

A 20h30 au Centre culturel

Entrée libre.

DVD... DVD... DVD...


Des nouveautés de ce côté-là aussi! ;-)

Festival d'Angoulême 2014

Nous les avions déjà...

Prix du public: Mauvais Genre de Chloé Cruchaudet



Prix jeunesse: Les carnets de Cerise de Joris Chamblain et Aurélie Neyret


Un livre - un film: Le Hobbit



Le livre ou/et le DVD... nous avons les deux! ;-)



CD... CD... CD...

Une quinzaine de nouveaux CD est arrivée à la bib... 
Ceux-là y sont... (entre autres) :

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Romans... romans... romans...

Le Comité de lecture a commencé l'année sur les chapeaux de roue (pas moins de 5 comptes-rendus cette semaine, dont 2 coups de coeur!... voir plus bas...), néanmoins d'autres romans ont été mis en rayon directement, tant ils étaient attendus!

Comme par exemple:

 (cliquez sur l'image pour l'agrandir)


Quand tout est déjà arrivé - Julian Barnes

                  !!! COUP DE COEUR !!! 


Trois récits composent cet ouvrage.
Le premier s'attache aux essais pour voler et aux débuts de l'aéronautique avec les figures de Nadar et de Fred Burnaby.
Le deuxième narre les amours de Sarah Bernhard, photographiée par Nadar et follement aimée par Burnaby qu'elle abandonna aussi brusquement qu'elle l'avait élu pour amant. C'est drôle et cruel.
Le troisième récit est consacré à la perte, au deuil dans le domaine de l'intime. L'auteur a perdu celle qu'il aimait depuis 30 ans et évoque les derniers moments, la douleur de l'absence, la tentation du néant. C'est bouleversant, on ne peut pas rester indifférent à cette impression de "n'être plus qu'à moitié" après la disparition de l'être aimé.
De subtiles correspondances se tissent entre les trois récits et la blessure de l'amour perdu semble bien plus incurable que celle de la chute en ballon.

_______________

Du même auteur, nous vous proposons aussi:

Arthur & George
England, England
La Table citron  
Le Perroquet de Flaubert 
Le Porc-épic
Love, etc
Outre-Manche
Pulsations
Une Fille, qui danse
Une Histoire du monde en 10 chapitres 1/2

Réparer les vivants - Maylis de Kerangal

                !!!   COUP DE COEUR   !!!  


C'est l'histoire d'un coeur!... d'une transplantation cardiaque que l'on va suivre pendant 24 heures.
Simon (19 ans), victime d'un accident de la route, est plongé dans le coma. Ses parents, bouleversés, acceptent de donner le coeur de leur fils.
Et nous suivons, avec passion, cette course poursuite inouïe entre le donneur au Havre et Claire, la receveuse, à Paris, tout le travail de relais des multiples intervenants de cette extraordinaire intervention humaine.

Roman sensible, poignant, plein de tension et d'émotion.
La très belle écriture de l'auteure nous "touche au coeur".

http://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F32531.js&oid=3&c=&m=&l=&r=&f=pdf

CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR FEUILLETER LE ROMAN !
_____________

Du même auteur, vous trouverez également à la bib:

Naissance d'un pont (Prix Médicis)
Tangente vers l'est