La bibliothèque sera exceptionnellement fermée le LUNDI 14 AOÛT!

mardi 25 octobre 2016

Le 31 octobre: c'est fermé!










Rappel !!


La bibliothèque sera exceptionnellement fermée 

LUNDI 31 OCTOBRE


Pensez-y !!  ;-)


NAP de la bib: Le portrait chinois

Le portrait chinois permet non seulement de s'amuser, mais il permet aussi de mieux se connaître et de mieux connaître les autres. C'est un jeu classique qui permet à chacun de dresser son portrait en s’identifiant à des animaux, des objets, des sentiments... Le choix des associations n'est pas neutre, il révèle des indices sur la personnalité des joueurs. Chacun à tour de rôle doit faire son profil en se décrivant en répondant à plusieurs questions commençant par «Si j’étais...»
La liste des questions du portrait chinois peut être longue, il est possible d'adapter la liste à l'âge des enfants, le temps disponible ou l'intérêt des participants pour l'activité. 

Les portraits, portés ci-après, fruits des NAP dirigées par Ahmed à la bibliothèque, sont la production des enfants et respectent à la fois l'intégralité et l'intégrité de leurs écrits, hormis la vérification orthographique afin que ces écrits soient publiables...



(cliquez sur "plein écran" pour plus de confort de lecture!)


Un nouveau livret à feuilleter!

Babylone - Yasmina Reza



Lors d'une soirée festive chez Elisabeth et Pierre, tout va déraper, et le voisin, alors que rien ne le laisse supposer, va étrangler sa femme.
Vont-ils camoufler le corps?
Vont-ils appeler la police?

L'auteure relate cette histoire dramatique comme une histoire banale, comme une enquête sur la vie ordinaire.
Dans un mélange de farfelu et de fantaisie, le lecteur est partagé entre une farce grotesque ou un récit policier.


__________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Adam Haberberg
Heureux les heureux
Une Désolation
Trois versions de la vie (Théâtre)


Le vieux saltimbanque - Jim Harrison



Malgré l'emploi de la troisième personne qui lui permet distance et autocritique ironique, c'est une autobiographie que propose Jim Harrison. Il s'agit de son dernier ouvrage publié de son vivant. Il est mort en 2016.
Grand mangeur, grand buveur et plus encore, grand coureur de jupons, il est à la fois poète, écrivain, prof d'université, baroudeur exerçant les métiers les plus divers, dont éleveur de cochons qu'il dresse comme des chiens et promène avec lui. Il est sensible à la beauté de la nature et des oiseaux, ce qui ne l'empêche pas de les chasser.
Personnage haut en couleurs, il raconte sa vie riche en anecdotes savoureuses sans ordre chronologique, alternant les souvenirs les plus marquants avec les angoisses du vieillissement.

Une lecture facile.
Un style souvent truculent.

__________

De Jim Harrison, vous trouverez aussi à la bib:

Dalva
De Marquette à Veracruz
Grand maître : Faux roman policier
La Route du retour
Les Jeux de la nuit
Nageur de rivière
Péchés capitaux
Une Odyssée américaine


mardi 18 octobre 2016

NAP de la bib: Les acrostiches



L'acrostiche est un poème dont certains éléments forment un message. Ce message est un mot clef, une devise, une sentence, voire un nom propre qui désigne l'auteur ou le destinataire du texte. L'acrostiche se présente le plus souvent sous la forme d'un court poème, mais elle peut être aussi une phrase. Il peut être simple, double, syllabique...
Le terme acrostiche apparaît en 1582 du grec acrostichis, « pièce où les initiales de chaque vers réunies forment un sens ».


Comme jeu de mots et dans le cadre de faire découvrir ce type de poème, cette activité centrée sur les prénoms des enfants (élèves de CP/CE), proposée par la bibliothèque et dirigée par Ahmed dans le cadre des NAP, les initie à inventer leurs acrostiches avec leurs propres mots, selon leur inspiration...



Feuilletez ce nouvel album et découvrez combien sont doués nos petits Baulchois! :-)


(Cliquez dans le coin supérieur droit du cadre calaméo pour lire en mode plein écran)

Paris + Expo Mexique = le 3 décembre


Les amis de la bibliothèque organisent 
un voyage à Paris 
le 3 décembre prochain 
au départ de Saint-Georges et à destination du 
Grand Palais et de son exposition "MEXIQUE 1900-1950".


Il reste quelques places, soit pour le voyage seul, soit pour le voyage + expo.

Renseignements et inscriptions à la bib.





Présentation :

"Depuis son indépendance conquise face à la monarchie espagnole en 1821, le Mexique n’a cessé d’affirmer sa volonté de changement et son esprit de modernité. C’est en s’appuyant sur la peinture, la sculpture, l’architecture, l’urbanisme, la musique, la littérature, le cinéma et les arts appliqués que le pays forge son identité. Souhaitée par les plus hautes autorités françaises et mexicaines, l’exposition est la plus grande manifestation consacrée à l’art mexicain depuis 1953. Offrant un panorama d’artistes célèbres tels que Diego Rivera, Frida Kahlo ou Rufino Tamayo, le parcours dresse un constat de la bouillonnante créativité artistique du pays tout au long du XXe siècle."


Les sorcières de la République - Chloé Delaume

Présentation de l'éditeur :

"Des choses, pas belles, se sont passées, en France, entre 2017 et 2020. Les femmes, par la main de déesses grecques surgies de l’Olympe, ont pris le pouvoir détenu par les hommes depuis des millénaires. L’Apocalypse, prédite pour décembre 2012, n’a pas eu lieu. Les déesses sont venues se mélanger à la société française. Le Parti du Cercle a imposé ses règles. L’expérience a très mal tourné. Mais comment faire la lumière sur ce règne éphémère et probablement sanglant, alors qu’une amnésie collective a été décidée par référendum au terme de cette page d’histoire, en 2020 ? Une amnésie appelée le Grand Blanc, approuvée à l’unanimité par la population. C’est pour juger cette douloureuse parenthèse que s’ouvre un maxi-procès dans ce qui fut longtemps le Stade de France et qui abrite désormais le Tribunal du Grand Paris. Nous sommes en 2062. À la barre, la Sibylle, prophétesse de la révolution des femmes. Pièces à conviction à l’appui, elle déroule le fil de sa mémoire, et la généalogie des événements. Petit à petit, on découvre la réalité de ces années très spéciales."

http://www.rentree-seuil.com/ouvrage/les-sorcieres-de-la-republique?reader=true#page/1/mode/2up



CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR DECOUVRIR QUELQUES PAGES!

mardi 11 octobre 2016

Les peaux de lapin, c'est ce jeudi!


N'oubliez pas notre premier rendez-vous de la saison, jeudi 13 octobre!

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir!)


Pour plus de détails, cliquez ICI!


NAP de la bib: Les chantefables




La chantefable est une composition poétique dans laquelle on peut alterner des parties de vers chantés avec de la prose.  Le mot chantefable n'est pas attesté ailleurs que dans la seule chantefable que nous connaissions, Aucassin et Nicolette, une œuvre littéraire de la fin du XIIe siècle ou de la première moitié du XIIIe siècle, composée en picard, et semble être une création de son auteur. 


C’est pour sa facilité et son accessibilité que ce genre littéraire a été choisi en tant qu’activité périscolaire, en atelier d’écriture dirigé par Ahmed, comme nouvelles activités périscolaires (NAP) proposées par la bibliothèque de Saint-Georges. Elle est destinée aux élèves de l’école élémentaire de la Guillaumée, deuxième cycle (CE1-CE2).



(Cliquez sur le carré dans le coin suppérieur droit du cadre calaméo pour lire en plein écran)

Voici le résultat! Feuilletez l'album et découvrez les oeuvres de nos auteurs en herbe!



Petit pays - Gaël Faye

 


Petit pays est le récit poignant d'un enfant de Bujumbura dans les années 1990.
Gabriel a une dizaine d'années en 1992. Son père est Français, sa mère est Rwandaise. C'est le regard d'un enfant qui raconte les guerres du Burundi et du Rwanda qui ont mis fin à son insouciance.
"Petit pays" est le titre d'une chanson de Gaël Faye, mais c'est pour crier à l'univers ce que c'est que le douloureux affrontement ethnique en Afrique.

Très belle écriture.



Présentation de l'ouvrage par l'auteur :



Le grand jeu - Céline Minard




L’histoire : Une femme décide de se retirer du monde et de vivre seule dans un refuge moderne et high-tech accroché à une paroi de montagne. Son but est de répondre à une question simple : « Comment vivre ? Peut-on se couper des autres ?». C’est une expérience, un entraînement qu’elle appelle « le grand jeu ». Elle dispose de provisions, de matériel de montagne et de bricolage... Elle veut produire ses légumes… Durant ses journées solitaires, elle découvre son environnement jusqu’au jour où… 
L’auteur, Céline Minard, raconte d’abord les détails de la journée de son héroïne et décrit précisément tous les moyens techniques qu’elle utilise pour maîtriser les difficultés naturelles auxquelles elle se trouve confrontée. Puis, elle expose les questions philosophiques que se pose l’héroïne et ses tentatives de réponses. Ainsi, l’auteur alterne une partie descriptive assez technique et une partie plus intellectuelle. Elle ne dévoile pas le passé de son héroïne. 

Ce roman nous rapproche de la nature à travers les marches et les ascensions de l’héroïne alpiniste et permet au lecteur de s’évader (tranquillement) à travers la lecture des découvertes de la faune sauvage. Il permet aussi de s’interroger sur la liberté, le sens de la vie et des relations avec les autres. Peut-on vivre « hors-jeu » ? Une fois l’intrigue lancée, ce livre nous emporte irrémédiablement jusqu’à sa fin étonnante. 

C’est un roman original, parfois déconcertant et qui peut laisser le lecteur perplexe.  

_____________

Du même auteur, vous trouverez aussi à la bib:

Faillir être flingué
Le Dernier monde


mardi 4 octobre 2016

Crue - Philippe Forest



Après un deuil ancien dont il ne s'est pas remis (la mort de sa fille de 4 ans), le narrateur revient s'installer dans la ville de son enfance. D'emblée le lieu paraît étrange, fantomatique. Il décrit le quartier en reconstruction, l'immeuble où il vit avec une précision méticuleuse à la limite du maniaque. Il ne rencontre que trois êtres vivants (qui restent sans noms): un chat, une femme dont il sera l'amant pour quelques nuits et un homme qui prophétise l'engloutissement du monde dans un grand vide. Les trois disparaîtront successivement et mystérieusement. Le narrateur analyse avec un grand souci d'exactitude, de lucidité et d'honnêteté, ses sentiments et ses pensées.
Puis le récit bascule dans le fantastique avec une crue diluvienne qui engloutit presque la ville et la transforme en un cloaque d'immondices.
https://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F206236.js&oid=3&c=&m=&l=&r=&f=pdfAprès le retour à la normale, il reçoit un curieux message anonyme avec une citation latine correspondant aux prophéties de l'homme sur le grand vide. Sa raison vacille entre le vrai, le faux, la fiction, la réalité. Il doute du sens de ce qu'il a vécu: les prophéties, les disparitions, la crue. Lui-même se sent attiré par le vide inéluctable.

Etrange récit, écrit dans une belle langue classique, qui brouille les pistes entre réalité et fantastique, qui joue sur le mot "crue": crue de la rivière, vérité crue à laquelle on se refuse de croire mais que le narrateur a crue.
Roman de la solitude, de la disparition du questionnement métaphysique, miroir des angoisses de l'auteur.

CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR DECOUVRIR UN EXTRAIT!

____________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Le Nouvel amour
Le Siècle des nuages
Sarinagara


Règne animal - Jean-Baptiste Del Amo

Présentation de l'éditeur :

https://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F210516.js&oid=3&c=&m=&l=&r=&f=pdf"Règne animal retrace, du début à la fin du vingtième siècle, l’histoire d’une exploitation familiale vouée à devenir un élevage porcin. Dans cet environnement dominé par l’omniprésence des animaux, cinq générations traversent le cataclysme d’une guerre, les désastres économiques et le surgissement de la violence industrielle, reflet d’une violence ancestrale. Seuls territoires d’enchantement, l'enfance – celle d’Éléonore, la matriarche, celle de Jérôme, le dernier de la lignée – et l’incorruptible liberté des bêtes parviendront-elles à former un rempart contre la folie des hommes?
Règne animal est un grand roman sur la dérive d’une humanité acharnée à dominer la nature, et qui dans ce combat sans pitié révèle toute sa sauvagerie – et toute sa misère."


 CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!


Désorientale - Négar Djavadi




C’est l’histoire d’une saga familiale d’opposants au régime en place, d’abord celui du Shah jusqu’en 1979, puis de celui de Khomeiny, racontée par Kimia Sadr, fille benjamine du couple Daruis et Sara Sadr. Kimia arrivée à dix ans en France devient donc une immigrée iranienne.
Ce livre est construit comme un 45 tours avec une face A, première partie qui correspond au passé et la face B, deuxième partie, qui nous fait découvrir la vie plus récente de Kimia.
Au début du roman, Kimia, jeune femme d’une trentaine d’années, patiente dans une salle d’attente d’un hôpital parisien. Son médecin est en retard. Son esprit s’évade et elle se rappelle : la vie en Iran, ses parents, ses sœurs, ses oncles n° 1, 2 …. (un glossaire en fin de livre peut apporter une aide pour que le lecteur non assidu s’y retrouve). Elle nous explique aussi les raisons de sa présence à l’hôpital… et sa vie amoureuse.
http://www.lianalevi.fr/images/30/extrait_569.pdfEn fait, ce livre comporte de nombreuses digressions avec un va et vient permanent entre le passé et le présent et entre la France et l’Iran. D’ailleurs, Negar Djavadi prévient le lecteur dès le début et finalement on arrive bien à la suivre car son récit est captivant.
C’est un roman riche, bien documenté et passionnant car on découvre la culture, la vie et les difficultés sociales et politiques des Iraniens entre 1950 et 1980 racontées par Kimia à différents âges, ce qui explique qu’elle ne comprend pas certains « faits/mystères » (technique « …/… » souvent employée par l’auteur) dont elle obtiendra les réponses grâce aux lettres et témoignages de sa famille parfois bien plus tard.
L’auteur décrit aussi la naissance et l’histoire de Kimia, personnage principal particulièrement attachant qui n’hésite pas à apostropher le lecteur pour entre autres, lui faire comprendre ses difficultés liées à l’exil et à sa reconstruction dans un pays qui ne correspond pas à ses rêves… et où elle devient une désorientale.

Remarquable premier roman très vivant, bien écrit et avec un certain humour.

CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT !


Présentation par l'auteur :






Ecoutez nos défaites - Laurent Gaudé



Assem Graïeb, agent des services français, est chargé de missions d'élimination et remet en question la valeur de son engagement.
Mariam est une archéologue irakienne luttant contre le pillage et le trafic d'objets d'art dans les pays ravagés par la guerre.
Rencontrés par hasard, ils se retrouvent pour une nuit d'amour dans un hôtel de Zurich où, au-delà de la jouissance des corps, un lien, plus fort que la parole, les attache l'un à l'autre, même s'ils ne se reverront jamais.
Le lecteur va les suivre dans leurs missions respectives. Assem doit rencontrer Sicoh Sullivan alias Job, ancien membre des commandos américains dont l'évolution inquiète son pays, et décider s'il doit être éliminé.
Pendant ce temps, Mariam est confrontée à l'avancée de Daech, à la destruction des trésors du musée de Mossoul, à la ruine de Palmyre et à la décapitation de son vieux gardien.
En écho, trois destins de stratèges militaires ponctuent le roman: Ulysses Grant, héros nordiste de la guerre de Sécession, Hannibal qui, même s'il fut finalement vaincu, a fait trembler Rome et Hailé Sélassié qui a tenté de repousser l'invasion de l'Ethiopie par les troupes fascistes italiennes. Des victoires parfois... mais tellement de sang versé et de vies perdues... La frontière n'est-elle pas fragile entre victoire et défaite?
https://issuu.com/actes_sud/docs/__coutez_nos_d__faites_extrait_acte?e=2297045/36882114Malgré les scènes de violence, de massacres et de destruction, le message n'est pas désespéré. Une belle phrase du poète Cavafy ou une statuette du dieu Bès qui défie le temps ne sont-elles pas des messages d'amour dans un monde convulsé? "La beauté sauvera le monde" disait déjà Dostoiewski. 
Et la beauté de ce superbe roman, c'est une écriture somptueuse, lyrique et épique qui emporte littéralement le lecteur.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE QUELQUES PAGES!

___________

Du même auteur, vous trouverez également à la bib:

Dans la nuit du Mozambique : Et autres récits
Danser les ombres
Eldorado
La Mort du roi Tsongor (Prix Goncourt des lycéens)
La Porte des Enfers
Le Soleil des Scorta (Prix Goncourt)
Les Oliviers du Négus : Nouvelles
Ouragan
Pour seul cortège
Voyages en terres inconnus : Deux récits sidérants (Roman pour les juniors)