La bibliothèque sera exceptionnellement fermée le LUNDI 14 AOÛT!

mardi 25 avril 2017

Les jolis ponts du mois de mai...



Pensez aux jolis ponts du joli mois de mai! :-)



Nous vous rappelons que la bibliothèque sera fermée les samedis 29 avril et 6 mai.

Elle le sera aussi du 25 au 28 mai.


Pensez bien à faire vos provisions de livres, BD, CD, DVD et autres revues en conséquence! ;-) 

Théa - Mazarine Pingeot

Présentation de l'éditeur :

"Paris, 1982 : fuyant le coup d'État, des centaines d'Argentins se réfugient dans la capitale française, des images macabres plein la mémoire. La vie de Josèphe, 22 ans, bascule lorsqu'elle croise l'un d'entre eux. À peine le coup de foudre s'est-il produit que le mystérieux « Antoine » disparaît. Josèphe se met alors à enquêter : qui est Antoine ? Que lui est-il arrivé ? Est-ce vrai, ce que Josèphe a lu sur les « disparus », sur ces « folles de la place de Mai » ?
Alors qu'elle découvre le passé de l'homme qu'elle aime, la jeune femme est brutalement renvoyée à sa propre histoire familiale, aux secrets et aux silences de ses parents... Bientôt les stigmates de la guerre d'Algérie viendront se mêler à ceux de la dictature argentine...

Théa, un roman d'apprentissage ardent, politique et sensuel, qui explore la découverte de l'amour et de l'horreur du monde."


_______________ 

De Mazarine Pingeot nous vous proposons également Le Cimetière des poupées.


Un appartement à Paris - Guillaume Musso




Gaspard Coutances, écrivain réputé, arrive des Etats Unis avec le besoin de solitude pour l’écriture de sa prochaine pièce. Il s’en est remis à son éditeur qui lui a trouvé une location dans Paris, un endroit propice à son isolement.
Madeline Greene en provenance de Londres est ancienne policière, très affectée par un échec dans son ancien travail et malheureuse au plan sentimental, elle revient à Paris pour se ressourcer.
Suite à une erreur de gestion, Madeline et Gaspard se voient, contre leur gré, obligés de cohabiter dans le même appartement. Ces deux écorchés vifs s’installent dans un ancien atelier qui a appartenu au célèbre peintre, Sean Lorenz. Ce dernier est décédé un an plus tôt. L’endroit respire encore de la présence de l’artiste et peu à peu les colocataires s’intéressent, fascinés par son génie, à sa vie… Ils vont de découverte en découverte; le peintre a été follement amoureux de son égérie qu’il a fini par épouser et avec laquelle il a eu un enfant. Terrassé par la douleur, la mort de Sean est liée en partie à l’assassinat de son petit garçon. Il a laissé derrière lui des toiles qui jusqu’alors restent introuvables… Fascinés par le personnage, intrigués par ce destin funeste, Madeline et Gaspard décident d'unir leurs forces pour éclaircir les nombreuses zones d’ombre.

Thriller addictif et envoûtant mettant en scène des personnages attachants, l’auteur nous fait vivre une enquête aux multiples rebondissements. Se lit d’un trait.


Présentation du roman par l'auteur:



________________

De Guillaume Musso, vous pourrez également trouver à la bib:

7 ans après
Central Park
Demain
Et après...
Je reviens te chercher
L'Appel de l'ange
L'Instant présent
La Fille de Brooklyn
La Fille de papier
Parce que je t'aime
Que serais-je sans toi ?
Sauve-moi
Seras-tu là ?
 

Le pays dont je me souviens - Anne Révah




Philippe est à un tournant de sa vie, il vient de quitter son épouse et ses fils et retrouve la ville de son adolescence.
Dans un café, il rencontre Myor un ermite, SDF qui vit dans la forêt. Myor rêve de revoir une région où il a vécu: un lac salé, entouré de montagnes qu'il est incapable de situer sur une carte. Il vivait, plus jeune, dans une communauté entourée de mystères, qu'il tente d'expliquer à Philippe.
Les deux hommes vont partir à la recherche de ce lac: un long voyage initiatique, pendant lequel ce couple insolite vivra une relation père/fils un peu maladroite, mais emprunte de beaucoup de tendresse.
C'est un récit un peu étrange d'errance en partage. Un périple humain hors normes de personnages qui questionnent...

Mais l'écriture est simple.
Livre un peu déroutant, avec une certaine poésie.


Valet de pique - Joyce Carol Oates



À cinquante ans, Andrew J.Rush écrivain renommé de romans policiers vit paisiblement dans une petite ville du New Jersey. La campagne avoisinante est idéale pour écrire; à ses côtés sa femme est bienveillante et compréhensive, ses grands enfants ont quitté le foyer. Andrew produit de nouveaux livres avec régularité et rencontre à chaque fois un vif succès.
Cet auteur, malgré une apparente sérénité, dissimule avec art depuis de nombreuses années une autre facette de sa personnalité. Il signe en effet sous le pseudonyme Valet de pique des romans beaucoup plus sombres et terrifiants dans lesquels il laisse aller sa véritable nature. Un secret gardé précieusement, personne ne sait qui est le "Valet de pique", ni sa famille, ni son éditeur.
Ainsi, Andrew endosse son costume de Valet de pique pour pénétrer dans les profondeurs du mal et de l'immoralité. Sa plume déverse les mots dans un flot nerveux, d’une manière quasi hypnotique, il écrit la nuit et une fois le roman publié, ne se souvient plus de l'histoire. Le succès sous ce pseudonyme va grandissant...
Andrew mène une existence où l'ombre et la lumière cohabitent en équilibre instable. Au fil du roman l’édifice se fragilise. Une femme accuse l'auteur de plagiat, sa fille découvre des éléments de leur propre vie dans les livres du Valet de pique. 
Personnage ambivalent, l’auteur entretient le suspense autour de cet homme qui finit peu à peu à perdre pied. Le style alerte en fait un roman plaisant avec cependant une dernière partie un peu décevante.


____________

Pas moins de 18 ouvrages de Joyce Carol Oates vous attendent à la bib... venez choisir celui qui vous plaira ;-)


mardi 18 avril 2017

Chère brigande (Lettre à Marion du Faouët) - Michèle Lesbre

Présentation de l'éditeur :

"La silhouette libre et rebelle de Marion du Faouët, « Robin des bois » bretonne qui, dans les premières années du XVIIIe siècle, prenait aux riches pour redistribuer aux pauvres, a toujours fasciné Michèle Lesbre.
Parce qu’une femme aux cheveux roux prénommée Marion, qui avait élu domicile dans une boutique désaffectée en bas de chez elle, a soudain disparu, les traits de l’autre Marion, la « chère brigande », se superposent à ceux de la SDF parisienne. L’écrivain décide alors de partir sur les traces de l’insoumise bretonne, qui mourut sur le gibet à trente-huit ans, lui adressant, pour conjurer l’injustice du monde et sa propre impuissance, une longue lettre.
À la faveur du trajet en train vers Quimper, les souvenirs d’une autre époque de sa vie resurgissent, quand, jeune militante, elle manifestait contre la guerre d’Algérie ou, institutrice, elle apprenait à lire aux enfants. La vie de Marion agit comme un miroir tendu à ses utopies et à ses révoltes passées : à dix-huit ans, Marion, elle, créait une bande de brigands. Avec des comparses recrutés parmi ses proches, elle allait écumer les bois et redresser les torts. Le Faouët, les monts d’Arrée, Quimper : tous ces lieux, où Marion a vécu et que l’enquêteuse arpente, ravivent la vaillance et l’impétueuse générosité de son héroïne.
https://www.swediteur.com/extraits/174/cherebrigande.pdf
Michèle Lesbre, dans ce texte lumineux, laisse sonner le rire frondeur d’une gamine formée à l’école de la vie, d’une grande amoureuse et d’une femme qui a lutté à sa façon contre une misère choquante. Une belle manière de nous parler d’elle, de nous, du monde dans lequel nous vivons.
Sa lettre s’achève ainsi : Dors tranquille, chère brigande, tu m’as sauvée pendant quelques jours de notre démocratie malade, des grands voleurs qui, eux, ne sont presque jamais punis parce qu’ils sont puissants, de ce monde en péril. Tu n’étais pas un ange, mais les anges n’existent pas."


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR DECOUVRIR UN EXTRAIT!
____________

 Du même auteur, nous vous suggérons également:

Chemins
Ecoute la pluie
La Petite trotteuse
Le Canapé rouge


Chaos - Patricia Cronwell





L’histoire est très bien racontée en 4ème de couverture : « le Dr Kay Scarpetta est appelée sur la scène du décès d'une cycliste qu’elle a rencontrée une heure plus tôt, par une chaude soirée d'été. Il semblerait que la jeune femme ait été agressée mais les indices sont étranges : des petits éclats de verre sur le corps de la victime et une forte odeur de brûlé. Avant même que le Centre de sciences légales de Cambridge n'ait été officiellement averti de cette affaire, le détective Pete Marino et Benton Wesley, le mari de Scarpetta, agent du FBI, reçoivent des appels, prétendument d'un enquêteur d'Interpol. Mais Scarpetta est convaincue que ces appels sont suspects et sa brillante nièce Lucy soupçonne vite l'œuvre d'un cyber tyran. Confrontée à un danger invisible et redoutable, Scarpetta arrivera-t-elle à surmonter le chaos qui règne ? »

C’est le 24ème livre de Patricia Cornwell ; les lecteurs inconditionnels retrouveront avec plaisir l’ambiance habituelle de ses romans et les personnages, Kay, Benton, Marino, Lucy, Janet et Dési et même Dorothy, la sœur de Kay amoureuse de Marino ( !)… La partie scientifique trop développée d’habitude par Kay, médecin légiste, est moins détaillée, ce qui est appréciable. Ce roman comporte toutefois des longueurs et des répétitions. Le rythme est donc lent à cause de nombreuses descriptions sans grand intérêt. Il manque d’actions, de suspense et de profondeur. L’analyse psychologique est moins poussée que dans les précédents livres. 
Roman peu captivant, qui se laisse lire simplement et qui malgré tout donnera envie de lire le suivant à cause de la surprise finale !


______________

Du même auteur, nous avons également:

Havre des morts
Inhumaine
Jack l'Eventreur Affaire classée  
L'Instinct du mal
Monnaie de sang
Registre des morts
Sans raison
Scarpetta
Signe suspect
Tolérance zéro
Traînée de poudre
Trompe-l'oeil  
Voile rouge
Unnatural exposure (en anglais)

Un saint homme - Anne Wiazemsky




L’histoire : Le « saint homme » est un prêtre, Marcel Deau, « père Deau » qui a été le professeur de français d’Anne Wiazemsky. Il l’entend à la radio et, très ému, décide de la contacter. Les souvenirs reviennent… Ils se revoient, peu souvent car le Père Deau voyage beaucoup… Et ils s’écrivent et se soutiennent mutuellement. 
https://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F249179.js&oid=3&c=&m=&l=&r=&f=pdfTout en évoquant cette amitié, Anne Wiazemsky raconte une partie de sa vie en particulier la sortie et l’accueil par le public de ses précédents romans, ce qui peut donner envie au lecteur de les découvrir ; elle rappelle aussi qu’elle est la petite fille de François Mauriac et qu’elle a été la compagne de Jean-Luc Godard. 

Belle écriture. Mais autobiographie trop courte !


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!

_____________

D'Anne Wiazemsky vous trouverez aussi à la bib:

Aux quatre coins du monde
Je m'appelle Elisabeth
Jeune fille
Mon enfant de Berlin
Un an après
Une année studieuse
Une Poignée de gens
 

Rendez-vous à Positano - Goliarda Sapienza



Rendez-vous à Positano est un roman d'amour: amour d'un village italien Positano aux maisons colorées étagées à flanc de montagne et baigné par la mer, un lieu enchanteur quand Goliarda le découvre en 1950. Elle envisageait d'en faire le cadre d'un film, mais elle trouve le village trop secret pour le livrer à la pellicule et en même temps trop attachant pour le quitter aussitôt. D'autant plus que Positano va devenir indissociable de la belle Erica qu'elle y rencontre et dont la silhouette élégante déambule, comme une apparition, dans les ruelles sinueuses et pittoresques. C'est la naissance d'une amitié profonde, lumineuse qui durera 20 ans.
La mystérieuse Erica, au charme magnétique, fascine Goliarda et lui confie les secrets de son existence romanesque.
C'est un hymne vibrant à la liberté (des corps, des choix de vie, de l'écriture) et à la beauté tant celle d'Erica que de celle de Positano qui se confondent dans la perfection.

https://issuu.com/letripode/docs/positano_extrait_bdCe roman ne se raconte pas, il se savoure avec délectation.

NB: Goliarda Sapienza, morte en 1996 dans l'anonymat, ne sera reconnue à sa juste valeur qu'une dizaine d'années après sa mort.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE LE DEBUT DU ROMAN!

____________

Du même auteur, nous vous proposons également:

L'Art de la joie

mardi 11 avril 2017

Albums....


Regardez-vous régulièrement nos grilles du côté des albums pour enfants?...



... Les nouveautés y sont exposées!


Colette et les siennes - Dominique Bona


Présentation de l'éditeur :

"Août 1914, il n’y a plus d’hommes à Paris. Les femmes s’organisent. Dans une jolie maison, à l’orée du bois de Boulogne, Colette, la romancière, la journaliste célèbre, fait venir ses amies les plus proches. Toutes appartiennent au monde de la littérature et du spectacle. Il y a Marguerite Moreno, la comédienne. Annie de Pène, la chroniqueuse et « presque sœur ». Musidora dite Musi, bientôt la première vamp du cinéma…
Ces quatre femmes libres s’inventent une vie tendre, pleine de rêves et de douceur : les cheveux courts et sans corsets, elles n’oublient pas le ciel de Paris où passent les dirigeables, ni leur travail, ni les hommes. Elles vont vers l’être aimé, quel qu’il soit. Au cœur de l’histoire, sanglante et sauvage, elles affirment leur personnalité, leur tendresse et leur insoumission.
Avec sensualité et talent, Dominique Bona raconte les passions de ces femmes libres, qui resteront amies jusqu’à la mort."


Notre avis
http://liseuse-hachette.fr/file/38024?fullscreen=1#epubcfi(/6/2[html-cover-page]!4/1:0)


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!

_____________

De Dominique Bona, vous trouverez également à la bib:

Argentina
Berthe Morisot : Le Secret de la femme en noir
Gala
Il n'y a qu'un amour
La Ville d'hiver
Le Manuscrit de Port-Ebène
Malika  
Stefan Zweig : L'Ami blessé

Nuit - Bernard Minier



Nigaard Kirsten, inspectrice en poste à Oslo, est appelée par le policier Kasper Strand qui mène une enquête à la suite de la découverte du corps mutilé d’une jeune femme dans une église de Bergen. A proximité de la scène de crime est en effet inscrit sur une feuille de papier le nom de la policière…
L’enquête s’oriente vers une plate-forme pétrolière dans les eaux norvégiennes là, où la victime travaillait comme technicienne. 
La police norvégienne fouille les cabines, une série de photos montrant le même homme est retrouvée dans l'une d'elles, sauf que voilà, l'occupant de cette cabine manque à l'appel. Cet occupant, c'est Julian Hirtmann serial killer suisse et l'individu figurant sur les photos n'est autre que Martin Servaz, commandant à la police judiciaire de Toulouse qui le traque depuis de nombreuses années. Parmi les photos détenues par Hirtmann figure aussi celle d'un jeune garçon, un garçon qui se prénommerait Gustav comme le célèbre compositeur Gustav Mahler aimé par Servaz et Hirtmann.
http://fr.calameo.com/read/002811131dd606b9169c5Tous les éléments de l’intrigue sont en place, un jeu de piste nous emmène de la Norvège au sud-ouest de la France, avec une grande inconnue sur les liens réels qui lient les différents personnages. Le suspense est très bien entretenu malgré quelques longueurs pour déboucher sur un rebondissement de dernière minute auquel on ne s’attend pas. 

Thriller qui nous tient en haleine, le style d’écriture agréable rend la lecture facile.




CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR FEUILLETER QUELQUES PAGES!
_________________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Glacé 
Le Cercle
N'éteins pas la lumière
Une putain d'histoire

Et si tu n'existais pas - Claire Gallois




http://liseuse-hachette.fr/file/35706?fullscreen=1&editeur=Editions%20Stock#epubcfi(/6/2[F001_couv]!4[couv-0001]/1:0)L’histoire : le personnage principal est une enfant de six ans élevée par une nourrice, Yaya, à la campagne, dans la Creuse. Sa mère l’a ainsi abandonnée car elle est devenue sourde à la naissance de cette enfant. Lorsqu’elle a six ans, sa mère revient la chercher et la ramène à Paris. L’enfant raconte sa nouvelle vie et l’engagement qu’elle prend...
Cette histoire se déroule dans les années 40 et décrit deux milieux qui s’opposent : la haute bourgeoisie parisienne sous l’occupation et ses arrangements et la vie pauvre à la campagne et la résistance. Elle pose aussi la question de l’amour maternel : une inconnue peut-elle aimer une enfant comme si elle en était la mère alors que la vraie mère abandonne son enfant ?...

Ce livre court (144 pages) se lit rapidement : l’enfant décrit son nouveau milieu familial avec humour et s’interroge constamment (comme le lecteur !) sur les non-dits et mystères dans cette famille. L’analyse psychologique est insuffisante, les sentiments peu développés et les personnages restent superficiels.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!


Dieu, Allah, moi et les autres - Salim Bachi




Salim Bachi, auteur d’origine algérienne de 44 ans, est installé à Paris depuis une vingtaine d’années. Il raconte sa vie dans les années 70 en Algérie jusqu'à ce jour en France : il évoque la mort de sa sœur, d’une maladie dont il est atteint aussi, et ses souvenirs de jeunesse ; en particulier, ses années d’école élémentaire avec des enseignants religieux très durs et pendant lesquelles il s’interroge beaucoup sur « Dieu ». Puis sa vie d’étudiant en France et ses amours, et sa réussite en tant qu’écrivain.

https://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F242507.js&oid=3&c=&m=&l=&r=&f=pdfC’est un récit autobiographique intelligent, sincère et intime, mené avec ironie et autodérision. L’auteur critique l’école algérienne des années 70 qui inculquait de force aux jeunes enfants, l’arabe et le Coran. Il explique son incroyance et le rôle des livres et de la poésie pour échapper à son enfermement et à sa maladie. Ce récit n’est pas triste. L’auteur décrit l’Algérie mais aussi ses voyages notamment en Syrie… De plus il est très documenté. Il nous fait aussi partager son amitié avec Olivier Todd, son mentor qui a travaillé sur la biographie d’Albert Camus…
Intéressant.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE QUELQUES PAGES!

______________

Du même auteur, nous vous suggérons également:

Le Silence de Mahomet

mardi 4 avril 2017

VOYAGE à ALESIA!



Les Amis de la Bibliothèque organisent 
le MERCREDI 14 JUIN 2017  
une sortie à destination 
dALESIA!

          
Plongez dans l’Histoire… souvenez-vous… la célèbre bataille qui opposa Vercingétorix à César.



Le matin, visite guidée pour comprendre les évènements de 52 avant J.C. complétée par la découverte des panoplies militaires gallo-romaines.

Après le repas sur le site, visite guidée de la ville gallo-romaine jusqu’à la statue de Vercingétorix.

Départ de Saint-Georges à 7h 45 , arrivée à Alésia à 10h. Le retour se fera vers 17h d’Alésia.


Renseignements et inscriptions à la bib!


BD... BD... BD...


Du nouveau dans nos bacs du côté 
des BD...


http://www.dupuis.com/catalogue/seuls/bd/reader/seuls-tome-10-la-machine-a-demourir/65533


Cliquez sur l'image pour 
DECOUVRIR QUELQUES PLANCHES DE  
SEULS - La machine à Démourir

Par amour - Valérie Tong Cuong



L’histoire débute au Havre, le 10 juin 1940 et se termine à la libération en août 1945. Joffre et Louis sont partis se battre contre les Allemands. Les épouses, Emélie mère de Lucie et de Jean et Muguette (sœur d’Emélie) mère de Marline et Joseph, doivent quitter la ville suite à un ordre d’évacuation... C’est un roman choral : la vie de ces deux familles est racontée par chacun des personnages, donc avec un regard différent porté sur les évènements, soit celui d’enfant, soit mère ou père de famille. 
C’est un livre intéressant car les personnages sont attachants et expriment avec sincérité leurs émotions, doutes, joies et peurs durant cette période difficile, en particulier dans cette ville compte tenu de sa position stratégique puisqu’elle a été bombardée aussi par les Alliés. L’auteur a effectué sur sa ville natale, un réel travail de recherches et s’est inspiré de personnes, d’évènements, de faits et d’un contexte historiques bien réels. 
Comme le titre l’indique, l’amour qu’il soit maternel, fraternel, conjugal est le thème essentiel. Les enfants sont séparés de leur famille et pris en charge par d’autres familles dans les régions proches ou bien en Algérie (!). Muguette sera contrainte de partir seule pour se faire soigner dans un sanatorium. Jusqu’où chacun des personnages peut-il aller par amour ? 

http://liseuse-hachette.fr/file/35799?fullscreen=1#epubcfi(/6/2[html-cover-page]!4/1:0)Le lecteur est incité à réfléchir sur la situation des réfugiés actuellement. Ce n’est pas un livre plein de pathos même s’il est émouvant. L’auteur, Valérie Tong Cuong écrit une belle histoire avec suspense durant une période mouvementée.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!

_____________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Big
L'Ardoise magique
L'Atelier des miracles
Où je suis
Pardonnable, impardonnable
Providence

La nature exposée - Erri De Luca



Dans ce roman, plusieurs histoires se mêlent: le narrateur est sculpteur, vagabond, guide... 
https://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F253337.js&oid=3&c=&m=&l=&r=&f=pdfCet homme, après avoir été guide de "voyageurs d'infortune" (de migrants), s'installe dans une ville de bord de mer où il doit rénover un crucifix en marbre, lui redonner son aspect initial, en enlevant un drapé (ajouté à une certaine époque) cachant la nudité du Christ. Son travail est difficile. Pour l'aider à comprendre, il va rencontrer un prêtre, un rabbin, un ouvrier musulman qui travaille dans une carrière de marbre, et qui lui ouvriront quelques portes.
L'écriture, le livre, sont omniprésents tout au long de ce récit, comme trame sous-jacente, reliant tous les éléments qui le composent.

Une très belle réflexion sur le travail de l'artiste, sur le sacré et le profane.
Roman très profond, plein d'humanité, écrit avec rigueur.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR FEUILLETER QUELQUES PAGES!
 
______________

D'Erri De Luca, nous vous suggérons également:

Au nom de la mère
Et il dit
Histoire d'Irène
Le Contraire de un
Le Jour avant le bonheur
Le Poids du papillon
Le Tort du soldat
Les Poissons ne ferment pas les yeux
Montedidio
Trois chevaux
Tu, mio


Trois saisons d'orage - Cécile Coulon





Le village les Fontaines, enserré entre trois falaises les Trois-Gueules, est éloigné de tout. Ses habitants, isolés, coupés pour la majorité du reste du monde, vivent en autarcie et avec un certain équilibre. 
Tous se connaissent, les frères Charrier exploitent la carrière de pierres blanches et donnent du travail aux jeunes du village; Maxime, le fermier, est le patriarche de cette famille bien ancrée depuis plusieurs générations dans cette région retirée ; André, jeune médecin, découvre à la sortie de ses études cette campagne, en tombe amoureux et décide de s’y installer; Clément, le curé, et le maire Grégoire essaient d’organiser, de rapprocher, de faire cohabiter au mieux ce monde parfois si différent.
Une sorte d'équilibre tendu se maintient entre les hommes. André disponible, dévoué, soigne sans relâche, on en oublie presque qu’il n’est pas originaire de la région; son fils Bénédict et sa belle fille Agnès sont eux aussi nés ailleurs. Seule Bérangère, la petite fille, troisième génération, est née aux Fontaines.

Tout est en place, l’auteure à partir de ce tableau qui paraît sans ombre nous décrit la vie de ces personnages vrais, forts et attachants. Au fil du récit, l’ambiance devient pesante, la situation est tendue au sein de la famille d'André, on pressent le drame qui, une fois éclaté, montrera la vraie nature de chacun. La terre, les pierres, la forêt, les rivières et les tempêtes vont continuer à entretenir dans cette région les croyances et certitudes de ce petit monde où seuls les originaires des Fontaines s’estiment légitimes car seule la terre compte. 
Roman d’une grande vérité .


L'abandon des prétentions - Blandine Rinkel



Le livre aurait pu s'intituler: Le goût des autres!
Il ne s'agit pas d'un roman mais d'une quête de la figure maternelle à travers une série d'instantanés mettant en scène Jeanine, la mère de l'auteur.
"Qu'est-ce qu'une vie réussie?" inscrit Jeanine sur un post-it placé, parmi tant d'autres, sur son réfrigérateur.
Jeanine, professeur d'anglais désormais retraitée, a abandonné tout désir de célébrité et toute ambition vaine pour s'ouvrir aux autres, de toutes nationalités, les écouter, les aider. Son appartement, surtout sa cuisine, se transforme en hâvre de paix, lieu d'accueil et même d'hébergement pour les immigrés, les réfugiés, les solitaires.
http://liseuse-hachette.fr/file/35278?fullscreen=1&editeur=Fayard#epubcfi(/6/2[html-cover-page]!4/1:0)D'une infinie générosité, avec une totale abnégation, elle se voue aux autres sans en recevoir toujours en retour la reconnaissance. Qu'importent les échecs, elle est prête à recommencer.

L'auteur est partagée entre une tendre admiration et l'agacement devant cette femme à la candeur d'enfant. Et c'est un portrait touchant qu'elle nous livre dans cet ouvrage, un bel hommage aux gens de coeur, authentiques, loin de toute gloriole et ambition vaine, à ceux dont la vie est aussi discrète qu'humainement riche.
"C'est ce que je voulais montrer [dit l'auteur] que le centre du monde est partout, y compris dans la cuisine de ma mère."
Qu'est-ce qu'une vie réussie? Demandez-le à Jeanine!


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR DECOUVRIR UN EXTRAIT!